AUTO-PRIX-F1-ITA-PODIUM

Crédit : AFP

F1

Gasly étonne la planète F1, Stroll sur le podium

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Québécois Lance Stroll a complété le Grand Prix d’Italie sur la troisième marche du podium, dimanche, sur le circuit de Monza.

Il s’agit d’un premier podium pour le pilote de l’écurie Racing Point en 2020. C’est également la deuxième fois qu’il finit parmi les trois premiers coureurs depuis qu’il est en Formule 1. Alors qu’il évoluait chez Williams, l’athlète de 21 ans avait obtenu la troisième position lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan en juin 2017.

«Cela fait un moment que je n’étais pas monté sur le podium, mais cela valait la peine d’attendre mon deuxième, a affirmé Stroll au site internet de son écurie. Ça fait du bien d’être de retour sur le podium, je me pince encore!»

C’est Pierre Gasly (Alpha Tauri) qui a remporté l’épreuve du jour, tandis que Carlos Sainz fils (McLaren) a pris le deuxième rang.

C’est la première fois depuis 2013 que ce n’est pas un pilote des écuries Mercedes, Ferrari ou Red Bull qui ne remporte pas un Grand Prix. Kimi Raikkonen, alors chez Lotus, avait été sacré vainqueur de la course tenue en Australie cette saison-là.

Hamilton pénalisé

Le Grand Prix d’Italie a été marqué par une violente sortie de piste de Charles Leclerc (Ferrari), qui a fait en sorte que toutes les monoplaces ont été contraintes de rentrer au garage lors du 26e des 53 tours de l’événement. Heureusement, Leclerc n’a pas été blessé.

C’est Lewis Hamilton (Mercedes) qui menait la course à ce moment. Il était suivi de Stroll et de Gasly.

Le meneur au championnat des pilotes a cependant été puni pour être rentré aux puits quand ils étaient fermés. À la relance, il a été forcé d’effectuer un arrêt aux puits et d’attendre 10 secondes avant de repartir. Hamilton a finalement pris le septième échelon.

Une petite déception

Pour revenir à Stroll, le Québécois a connu des ratés lors du départ arrêté suivant l’accident impliquant la Ferrari et s’est rapidement retrouvé en cinquième position. Il a cependant profité d’une voiture rapide pour remonter au classement et finir l’événement de belle façon.

«Je tiens à féliciter Pierre [Gasly], c’était une course tellement folle, mais il méritait pleinement cette victoire, a indiqué Stroll. Il a eu un excellent départ lors du redémarrage et a été très constant après ça. C’est un peu décevant pour moi, car je pense que c’était notre course pour l’emporter.»

«Quoi qu’il en soit, je suis ravi d’être troisième aujourd’hui [dimanche]. Je suis tellement content pour l’équipe. Merci à eux de m’avoir offert une voiture aussi solide», a conclu le natif de Montréal.

De son côté, le Torontois Nicholas Latifi (Williams) a terminé en 11e position.