LNH

Hughes c. Makar : début d’une grande rivalité

Publié | Mis à jour

Au coeur d'une lutte pour le record du plus grand nombre de points inscrits par un défenseur recrue dans un même tournoi éliminatoire de la LNH, Quinn Hughes et Cale Makar ont raté de peu leur rendez-vous en finale de l’Association de l’Ouest. 

La rivalité entre les jeunes joueurs des Canucks de Vancouver et de l’Avalanche du Colorado s’annonce toutefois très intéressante pour les années à venir.

C’est finalement Hughes qui a eu le dernier mot dans cette chasse au livre des records. Le premier choix des Canucks en 2018 (7e au total) a conclu les séries avec un total de 16 points (2 buts et 14 aides) en 17 parties.

Makar a été le premier à briser la marque de 14 points établie par Glen Wesley en 1988 avec les Bruins de Boston. Il a réussi l’exploit en marquant un but dans le sixième match contre les Stars de Dallas. 

Dès le lendemain, Hughes a à son tour établi un record en inscrivant un but et une aide dans le match numéro 6 contre les Golden Knights de Vegas.

Malheureusement, la lutte entre ces deux jeunes joueurs d’exception n’aura pas de suite dans les présentes séries en raison de l’élimination des Canucks et de l’Avalanche. 

Mais elle se poursuivra assurément dans la course au trophée Calder, remis à la meilleure recrue de la LNH, pour lequel Hughes et Makar sont en lice. 

L’attaquant des Blackhawks de Chicago Dominik Kubalik fait également partie des nommés.

Déjà de grands joueurs

Tant du côté de l’Avalanche que des Canucks, on se réjouit de pouvoir miser sur des joueurs tels Makar et Hughes.

«Nous croyons que Cale est le meilleur défenseur de la ligue», a récemment déclaré l’attaquant de l’Avalanche Nathan MacKinnon, dont les propos ont été rapportés par "The Denver Post".

«Il est vraiment mature pour son âge et pour son niveau d’expérience dans la ligue, a ajouté l’entraineur-chef du Colorado Jared Bednar. Il est vif, intelligent et il comprend le jeu. 

«Il ne laisse pas une erreur le définir et il est capable de laisser aller les choses. Il regarde toujours devant et tente d’avoir un impact.»

Du côté des Canucks, on admire tout autant la maturité et le talent de Hughes.

«Ce qu’on remarque de Huggy et qui est si formidable pour un jeune joueur, c’est à quel point il est constant, a fait remarquer son coéquipier Tyler Myers en entrevue à "The Province". 

«Les jeunes joueurs ont habituellement plus de hauts et de bas. C’est formidable de voir la maturité qu’il a démontrée pendant sa première année, particulièrement en séries. C’est un joueur vraiment talentueux et tellement le fun à regarder aller.»