Séries 2020 de la LNH

Les Flyers résistent encore!

Publié | Mis à jour

Ivan Provorov n’aura pas encore l’occasion de raser son immense barbe.

Le défenseur russe a marqué le but vainqueur dans un gain de 5 à 4 en deuxième période de prolongation, jeudi, contre les Islanders de New York. Voyez les faits saillants dans la vidéo ci-dessus.  

Les Flyers ont encore une fois montré leur instinct de survie. Pour une deuxième fois, ils ont évité l’élimination face aux Islanders. Il y aura donc un septième et ultime match, qui sera diffusé sur TVA Sports et TVA Sports direct à compter de 19h30 samedi.

Provorov avait encore visiblement de l’essence dans son réservoir. Même s’il était le joueur le plus utilisé chez les Flyers avec plus de 38 minutes de temps de jeu, le défenseur de 23 ans a réalisé le plus gros jeu du match. Il a déjoué Semyon Varlamov d’un tir précis des poignets après une belle incursion de Kevin Hayes en territoire ennemi.

Sur ce jeu, Scott Mayfield a brisé son bâton à la ligne bleue des Flyers, ouvrant la porte à une relance. Une malchance d’un côté qui se transforme en chance pour l’autre équipe.

«Encore une fois, nous avons trouvé une façon de gagner, a résumé Alain Vigneault. Ce n’était pas parfait, ce n’était pas notre meilleur match, mais nous avons réussi notre objectif. Provorov a décoché un bon tir pour la victoire. Le retour d’Oskar (Lindblom) a aussi donné beaucoup de courage à l’équipe.»

Les Flyers ont gagné trois matchs dans cette série contre les Islanders, les trois fois en prolongation.

Les Islanders méritaient probablement un meilleur sort dans ce sixième match. Au chapitre des tirs au but, la bande à Barry Trotz a malmené ses rivaux 53 à 31.

Carter Hart a eu un immense mot à dire dans cette victoire des Flyers avec 49 arrêts.

«Carter était exceptionnel, a mentionné Vigneault. Il a réalisé de nombreux arrêts clés. Pour gagner, tu as besoin d’un bon gardien. Ce n’était pas notre meilleure rencontre, mais je ne m’excuserai pas de miser sur un bon gardien.»

Hanté par les contestations 

Les Flyers se retrouvaient face à un immense défi pour ce match, celui de gagner malgré l’absence de l’un de leurs meilleurs joueurs en Sean Couturier.

Pour une deuxième rencontre d’affilée, Scott Laughton a remplacé Couturier dignement. En troisième période, Laughton a battu Varlamov sur une échappée pour créer l’égalité 4 à 4.

Vigneault avait choisi Laughton à partir de la deuxième période du cinquième match pour remplacer Couturier en compagnie de Claude Giroux et Jakub Voracek.

Vigneault, Michel Therrien et Mike Yeo ont regardé la reprise sur la tablette au banc des Flyers. Mais ils ont quand même choisi de contester le deuxième but des Islanders, celui de Matt Martin. Les Flyers ont plaidé une interférence de Casey Cizikas contre Carter Hart. Ils n’ont pas gagné leur cause puisque Cizikas a frappé Hart en raison d’un contact avec Justin Braun à la hauteur des cercles.

Les Flyers n’ont pas juste perdu leur contestation. Les Islanders leur ont fait payer leur pari en marquant en supériorité numérique lors de la punition qui découlait de cette mauvaise contestation. Anders Lee a bondi sur un retour de Barzal pour déjouer Hart. Vigneault y pensera maintenant longtemps avant de protester un but des rivaux pour un contact contre son propre gardien.

Lindblom de retour! 

Pour une première fois depuis le 13 décembre, Oskar Lindblom a endossé l’uniforme des Flyers. Avant même qu’on dépose la rondelle sur la glace, ce retour symbolisait déjà une grande victoire. Le Suédois de 23 ans revenait de très loin lui qui a combattu avec succès le sarcome d’Ewing, une forme de cancer des os. Au cours de l’hiver, il a reçu des traitements de chimiothérapies. Moins d’un an plus tard, il retrouvait ses coéquipiers en plein cœur des séries.

En première période, les deux équipes ont salué le courage de Lindblom. Au banc des Flyers, Michel Therrien a applaudi son joueur, montrant un beau sourire dans son visage. Le 9 avril 2002, Therrien était l’entraîneur en chef du Canadien quand Saku Koivu avait fait son retour en fin de saison après une lutte contre un cancer de type non hodgkinien.

«Je voulais toujours rester positif, même pendant mes traitements, a affirmé Lindblom. Je savais que j’étais pour recommencer à jouer, mais j’ignorais quand. Aujourd’hui, c’était la bonne journée.»

«Oskar a inspiré l’équipe toute l’année, pas juste ce soir», a renchéri Hart.

--- SOMMAIRE ---  

2e PROLONGATION :

15:03 - BUT - Ivan Provorov provoque un ultime match avec un tir parfait. Il peut dire merci à Scott Mayfield, qui a brisé accidentellement son bâton dans le territoire adverse quelques secondes auparavant. Victoire des Flyers! 

3e PÉRIODE :

20:00 - Fin du temps réglementaire. L'impasse persiste. On s'en va en prolongation! 

09:53 - BUT - Le héros du dernier match, Scott Laughton, renvoie les deux équipes à la case départ. C'est de nouveau l'égalité.

2e PÉRIODE :

19:30 - BUT - Les Islanders dénouent l'impasse avant la fin de l'engagement médian. Ils reprennent les devants, c'est 4-3. Mention spéciale à Derick Brassard sur ce but de Mathew Barzal. 

13:21 - BUT - Michael Raffl voile la vue de Semyon Varlamov puis saute sur un retour de tir de Nicolas Aubé-Kubel. C’est l’égalité 3-3!

03:06 - BUT - Les Islanders inscrivent un 3e but sans réplique, l'oeuvre d'Anders Lee à 5 contre 4, pour prendre les commandes 3-2. 

01:24 - BUT - L'agitateur Matt Martin marque et c'est l'égalité 2-2! Les Flyers contestent ce but pour obstruction envers le gardien Carter Hart, mais le filet est bel et bien accordé. Alain Vigneault est 0 en 3 dans ses contestations depuis le début de cette série.

1re PÉRIODE :

16:33 - BUT - Le Québécois Derick Brassard enfile son 2e but des séries. Il fracasse même son bâton en faisant dévier le tir-passe de Devon Toews! L'écart est ainsi réduit à 2-1.

 

11:52 - BUT - James van Riemsdyk double l'avance des Flyers avec un tir foudroyant! 2-0 Philadelphie.

10:16 - BUT - Kevin Hayes ouvre la marque avec son 3e but de la série. 1-0 Philadelphie.