Louis Jean

Il va énormément me manquer

Il va énormément me manquer

par Louis Jean

16 avril

L’un des privilèges de ma carrière aura été de travailler avec Mike. L’un des plus grands privilèges dans ma vie aura été de le considérer un ami.

Partager
Partager

Fil de nouvelles