Crédit : Thierry Laforce / Agence QMI

Canadiens de Montréal

Une frustrante défaite pour le Rocket

Publié | Mis à jour

Le Rocket de Laval était bien en contrôle de son match face aux Senators de Belleville, mais un sursaut d’orgueil des visiteurs leur a permis de se sauver avec une victoire en prolongation de 2 à 1, mercredi soir, à la Place Bell.

Les esprits se sont échauffés en troisième période, alors que le pointage était de 1 à 0 pour les hommes de Jean-François Houle. Le capitaine des Senators, Dillon Heatherington, s’est jeté sur le défenseur William Trudeau et une mêlée s’en est suivie. Ç’a redonné de l’énergie aux visiteurs, qui ont créé l’égalité par l’entremise de Jake Lucchini quelques instants plus tard.

Après deux minutes en temps supplémentaire, Scott Sabourin a battu Cayden Primeau. Il s’agit d’un sixième gain en huit duels cette saison du club-école des Sénateurs d’Ottawa sur celui du Canadien de Montréal.

Joël Teasdale a connu un début de match plutôt occupé. Après avoir écopé d’une pénalité mineure double pour un bâton porté trop haut, le Québécois a marqué en avantage numérique 10 minutes plus tard. Peter Abbandonato lui a servi une belle passe du revers et le tir de l’ailier gauche n’a fait aucun doute.

La présence sur la glace de Teasdale s’est toutefois terminée abruptement en deuxième période quand il a reçu une rondelle au visage. Il était de retour en troisième, lui qui a finalement été coupé au front après que le disque ait détruit sa visière. Il aurait pu s’agir d’une lourde perte pour le Rocket, puisque le joueur de 23 ans a inscrit quatre buts à ses quatre derniers duels.

Le meilleur marqueur des favoris locaux, Anthony Richard, a bien failli inscrire son 21e but de l’année en milieu de troisième vingt. C’est toutefois avec son patin qu’il a poussé la rondelle dans le filet.

Devant la cage de Belleville, le Blainvillois Kevin Mandolese s’est surpassé avec 33 arrêts sur 34 lancers. De l’autre côté de la patinoire, Primeau s’est dressé devant 30 tirs.

Le Rocket se dirigera désormais à Cleveland pour y affronter les Monsters deux fois, vendredi et samedi.