JiC

«Je ne suis pas inquiet pour lui»

Publié | Mis à jour

Le gardien des Canadiens Samuel Montembeault a su saisir sa chance lorsque son camarade Jake Allen est tombé au combat au début du mois, offrant des performances si solides qu’elles achèvent tranquillement d’en convaincre plusieurs au sujet de son potentiel. 

De ceux-là, il y a l’ancien gardien de la LNH Éric Fichaud, qui invite ceux qui doutent encore de Montembeault à réaliser que le Québécois ne joue pas «au-dessus de sa tête».

«Il faut réaliser que non, ça ne finira pas, a-t-il indiqué à "JiC". C'est un gardien qui est capable de jouer du hockey de ce niveau-là.»

Ce faisant, la présence de Montembeault devant le filet rassure. Le gardien de 26 ans n’a pas été envoyé à l’abattoir, mardi soir, contre les Bruins. Il avait la carrure pour relever le défi.

«Montembeault est en train de bâtir une constance dans ses performances et on dirait qu'à chaque fois qu'il joue (...) je ne suis pas inquiet pour lui», a résumé Fichaud.

Devant lui, Antoine Roussel a salué la manière dont le gardien progresse.

«Ce qu'il fait de bien, c'est qu'il monte les marches tranquillement, a-t-il souligné. Il s'établit, il arrive à un plateau, il regarde les prochaines marches, continue à les monter. Il ne brûle pas d'étapes, il ne prend pas un ascenseur jusqu'au 10e étage.»

De cette façon, «tu t'améliores de match en match et de saison en saison», a-t-il ajouté

Voyez la discussion complète en vidéo principale.