Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

«Je l’aime beaucoup» -Gallant sur Lafrenière

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Rangers de New York, Gerard Gallant, a défendu le développement des attaquants Alexis Lafrenière et Kaapo Kakko en disant qu’il voyait de l'amélioration depuis le début de la présente campagne.

«Je fais tout pour les soutenir du mieux que je peux et ça fonctionne. Je pense qu’ils continuent de travailler et de prendre du galon, même si les médias ne le voient pas toujours, a expliqué Gallant, lors d’un point de presse tenu mercredi. Cela me frustre, parce que je trouve que ces jeunes-là sont bons.»

Lafrenière, qui a été le premier choix du repêchage 2020, a amassé 21 points, dont six buts en 46 matchs jusqu’à maintenant cette saison. Les affirmations de Gallant à son sujet sont survenues deux jours après un bon match de la part du Québécois, qui a récolté un but et une mention d’aide dans la victoire de 6 à 2 des siens de lundi face aux Panthers de la Floride.

«Il a bien joué dans nos derniers matchs. Il a probablement joué l’un de ses meilleurs matchs contre la Floride. Je n’ai aucun problème avec ce jeune et je l’aime beaucoup.»

De son côté, Kaapo Kakko a été le deuxième choix au total de l’encan de 2019. Il a neuf réussites et 13 mentions d’aide pour 22 points en 47 parties en 2022-2023.

Questionné à savoir si les performances des deux jeunes peuvent être altérées par le fait que l’équipe se concentre davantage pour gagner une Coupe Stanley que sur le développement, Gallant a affirmé qu’il faisait ce qu’il pouvait.

«Combien de fois que j’ai dit que j’aimerais qu’ils réussissent à avoir plus de minutes? C’est normal que ces deux joueurs n’obtiennent pas beaucoup de temps de jeu sur la première unité du jeu de puissance. J’essaie de gagner des matchs. Ils auront toujours des occasions de se prouver. Je tente de les mettre dans de bonnes dispositions, mais je ne mettrai pas Chris Kreider ou Mika Zibanejad sur le banc.»