Canadiens de Montréal

À VOIR: Adam Nicholas pique une sainte colère à l’entraînement

Publié | Mis à jour

En mars 2022, les Canadiens embauchaient Adam Nicholas, 37 ans, dans le rôle de directeur du développement hockey.

Rapidement, Nicholas, un ancien consultant de l’organisation des Maple Leafs, a fait sa marque. Au fil des semaines, on a pu découvrir un instructeur axé sur l’approche humaine, sur une communication régulière avec les joueurs du CH. 

On a très souvent vu Nicholas travailler individuellement avec des patineurs du club, notamment Juraj Slafkovsky, où lors d’une séance tenue il y a quelques semaines, l’importance de bien se protéger dans les coins de patinoire était au menu.

De l’extérieur, l’homme de hockey semble être extrêmement patient et ouvert d’esprit. En fait, il l’est, fort probablement. Mais chaque être humain a sa limite, comme on dit. 

Mercredi, lors d’un entraînement facultatif regroupant une majorité de jeunes joueurs de l’équipe, Nicholas a pété un plomb. 

En charge d’un exercice à deux contre deux encourageant la protection de rondelle, l’entraîneur, clairement insatisfait de l’intensité déployée, est brusquement intervenu. 

«You are fuc*ing soft! You are fuc*ing soft with the puck», a-t-il hurlé, après avoir démontré aux quatre joueurs impliqués sur la séquence (Rafaël Harvey-Pinard, Chris Wideman, Jesse Ylonen et Justin Barron) le type d’effort qu’il attendait. Voyez ladite colère en vidéo principale.

À l’occasion de sa traditionelle intervention à «JiC», notre informateur Renaud Lavoie a commenté les événements. 

«Adam a fait cette intervention alors que Martin St-Louis et tous les autres entraîneurs étaient sur la glace! J’en connais beaucoup, des directeurs au développement hockey, mais Nicholas est bon et surtout très exigeant.»