Crédit : Photo d'archives, AFP

LNH

«À un moment donné, je me sentirai peut-être obligé de dire certains trucs...»

Publié | Mis à jour

Peu après avoir perdu son poste d’entraîneur-chef des Canucks de Vancouver, Bruce Boudreau a mentionné n’avoir jamais pensé à quitter son emploi.

Sur les ondes de SiriusXM, lundi, Boudreau a déclaré qu’il «n’était absolument pas question» de remettre sa démission.

«Vous voulez que je parte? Laissez-moi aller, mais je n'abandonnerai jamais parce que si vous faites cela, vous abandonnez les joueurs et nous devons continuer de l’avant. Ainsi, quel genre de message j'enverrais si j'étais celui qui abandonne? Donc, ça n'allait pas arriver», a-t-il mentionné.

Le règne de l’homme de 68 ans a duré 13 mois avant son remplacement par Rick Tocchet, dimanche dernier. Sous ses ordres, les Canucks ont maintenu un dossier de 50-40-13. D’ailleurs, Tocchet aurait signé son contrat à titre d’entraîneur-chef durant la dernière semaine de travail de Boudreau, d’après la chaîne TSN.

L’ancien pilote de la formation britanno-colombienne n’était pas prêt à exprimer ses états d’âme quant à la gestion de la situation par le directeur général des Canucks, Patrick Allvin.

«À un moment donné, je me sentirai peut-être obligé de dire certains trucs. Pour l'instant, je laisserai ces informations privées et je passerai à un autre sujet», a déclaré l’ancien entraîneur.

Rutherford présente ses excuses

Le vice-président des opérations hockey des Canucks, Jim Rutherford, a offert ses excuses à son ancien pilote en raison de la gestion du changement d’entraîneur par l’organisation. Le départ de Boudreau était devenu un secret de Polichinelle, même aux yeux du principal intéressé qui a d’ailleurs eu droit aux adieux de la foule du Rogers Arena, samedi.

«Malheureusement, ça s'est passé ainsi. Personne n'en tire une grande fierté. Je connais Bruce depuis longtemps. Il a été un ami et je me sens très mal à ce sujet. Si j'ai offensé quelqu'un dans le processus, je m'excuse personnellement, au nom des Canucks», a déclaré le grand patron de la concession vancouvéroise en conférence de presse, dimanche.

L’ère Rick Tocchet avec les Canucks commencera mardi soir lorsque ses protégés recevront les Blackhawks de Chicago.