LNH

Power Rankings : semaine du 23 janvier

Publié | Mis à jour

Les états des forces de Sportlogiq cherchent à apporter un regard objectif sur la performance de chaque club dans la LNH. Nous nous penchons sur des statistiques clés pour évaluer non seulement les résultats de chaque équipe, comme le différentiel de buts et le % de points obtenus, mais aussi le processus, pour savoir quels clubs peuvent s’attendre à progresser ou régresser.

Pour ce 2e point, nous utilisons notamment le différentiel de buts attendus. Cette statistique mesure la qualité et la quantité de tirs obtenus et accordés par chaque formation. Un différentiel positif indique un club qui obtient régulièrement plus de chances que ses adversaires et peut donc s’attendre à l’emporter au pointage tôt ou tard, tandis qu’un différentiel négatif est généralement mauvais signe pour les succès futurs.

Nous considérons les statistiques pour la saison 2022-23 seulement, avec une emphase sur les 21 derniers jours pour illustrer le jeu récent de chaque club.

Les Canadiens grimpent d’une place cette semaine et ils peuvent dire merci à Samuel Montembeault. Le gardien du CH joue de l’excellent hockey depuis que Jake Allen est tombé au combat. Montembeault a maintenu un taux d’arrêt de ,925 ou plus dans six de ses sept départs et affronte plus de 36 tirs par match.

Le CH a besoin de ces performances, car le bilan à l’infirmerie continue de s’alourdir. La grosse nouvelle est évidemment l’opération à l’épaule de Cole Caufield, qui ratera le reste de la saison. Il rejoint Juraj Slafkovsky, Kaiden Guhle, Sean Monahan, Jake Evans, Brendan Gallagher, Jake Allen, Jonathan Drouin et Joel Armia sur la liste des blessés.

Martin St-Louis devra être créatif pour la composition de ses trios au cours des prochaines semaines.

Rang Équipe Prog Fiche
Rang
Équipe
Prog
Fiche
+ Afficher la liste complète