Crédit : Getty Images via AFP

NBA

Les Raptors vendeurs?

Publié | Mis à jour

Aux yeux de plusieurs, les Raptors de Toronto devraient déjà passer en mode vendeur et faire un trait sur la campagne 2022-2023. Les principaux intéressés n’ont toutefois pas baissé les bras, à l’aube d’un long voyage dans l’Ouest américain.

Avec un dossier de 21-27, les hommes de Nick Nurse pointent au 11e rang de l’Association de l’Est. Ils n’auront pratiquement pas droit à l’erreur d’ici la fin de la campagne afin d’aspirer à une place en séries éliminatoires.

Avant d’accueillir les Knicks de New York, dimanche, les «Raps» n’avaient pas aidé leur cause en s’inclinant à trois reprises consécutives. Une victoire de 125 à 116 face à l’équipe de la Grosse Pomme leur a toutefois permis de prendre le chemin de Sacramento sur une note positive.

Les meneurs de la seule équipe canadienne du circuit Silver voient ainsi d’un bon œil le périple de sept matchs à l’étranger qui les attend.

«C’est une opportunité pour nous d’évoluer, de nous améliorer et de nous rassembler en tant que groupe pour voir où nous en sommes, a exprimé Fred VanVleet, auteur d’une performance de 28 points face aux Knicks, au quotidien “Toronto Star”.

«Je suis excité. Je crois que notre groupe se dirige dans la bonne direction. Nous nous en rapprochons chaque match. Nous avons joué du bon basketball ces derniers jours. Nous devons simplement remporter plus de parties et je crois que nous y parviendrons.»

La profondeur mise à l’épreuve

Les Raptors n’ont pas été épargnés par les blessures depuis le début de la campagne. Pascal Siakam, Scottie Barnes, OG Anunoby et VanVleet sont tous passés par l’infirmerie en 2022-2023. C’est d’ailleurs une des raisons principales expliquant le manque de constance de l’équipe torontoise en première portion de calendrier.

Les acteurs principaux des «Raps» sont désormais pratiquement tous en bonne santé, mais cela n’a pas empêché Nurse de continuer d’accorder du temps de jeu de qualité à ses joueurs de banc. Dimanche, contre les Knicks, il a envoyé dans la mêlée un quintette composé de Barnes, Gary Trent fils, Precious Achiuwa, Juancho Hernangomez et Chris Boucher après trois quarts, alors que l’impasse persistait entre les deux formations.

Cette stratégie a porté fruit : les Raptors ont ensuite pris les commandes de la rencontre et ont vogué vers la victoire.

Crédit photo : Getty Images via AFP

«Je crois que les dernières semaines ont été particulièrement difficiles pour [les joueurs de banc], mais ils ont travaillé vraiment fort, a conclu Nurse. Ils ont fait de l’excellent boulot autour du panier, des deux côtés du terrain.»

Les Raptors amorceront leur séjour à l’étranger en Californie, où ils affronteront les Kings à Sacramento mercredi, et les Warriors de Golden State à San Francisco vendredi.

Ce périple pourrait être déterminant quant à l'avenir de Siakam, VanVleet, Trent fils et Anunoby à Toronto, eux dont les noms circulent de plus en plus dans le moulin à rumeurs.