Crédit : AFP

F1

Aston Martin suit la bonne trajectoire selon Lance Stroll

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Lance Stroll se réjouit des progrès d’Aston Martin au cours de la dernière saison de Formule 1, mais il estime que certaines faiblesses persistantes doivent encore être corrigées pour viser plus haut.

C’est ce qui ressort d’un entretien du Québécois avec le site Motorsport publié lundi. Le Québécois de 24 ans voit d’un bon œil la progression constante de son écurie en 2022 après un début de campagne pour le moins laborieux à l’amorce d’une nouvelle ère réglementaire. De nombreuses évolutions ont en effet permis de gravir les échelons.

Limitée à 20 points en 13 courses avant la pause estivale – aucun lors des trois premières –, l’équipe basée à Silverstone en a ainsi amassé 35 au cours des neuf dernières. Elle a finalement pris le septième rang chez les constructeurs, un résultat en deçà des attentes.

Mais si les bons résultats étaient bien plus nombreux à la fin, il y a malgré tout certains circuits qui causent encore bien des maux de tête à l’écurie.

«Nous sommes devenus bien plus compétitifs durant la saison et nous nous sommes mis en position de viser les points et la [troisième séance de qualification] durant de nombreuses courses, a analysé Stroll. Nous en étions loin au début de l'année. À cet égard, c'est vraiment positif. Mais il y a encore ces rechutes. Par exemple à Austin, nous étions probablement la quatrième écurie la plus rapide, mais à Mexico une semaine plus tard, nous étions la neuvième ou la 10e. Puis à Sao Paulo, nous étions à nouveau au milieu.»

«Je pense qu'à l'avenir, cela doit constituer l'objectif, soit d'être compétitif plus souvent et sur des circuits variés: efficience élevée, faible appui, fort appui. J'imagine que c'est la priorité. Cependant, quand je vois où nous nous situions au début de l'année, je trouve que nous avons fait un grand pas dans la bonne direction.»

Sur une note personnelle, Stroll a pris le 15e rang chez les pilotes avec 18 points. Son coéquipier Sebastian Vettel en a récolté 37 pour finir au 12e échelon. Le quadruple champion du monde a toutefois annoncé sa retraite, de sorte que Stroll fera dorénavant équipe avec Fernando Alonso.