Crédit : Getty Images via AFP

Golf

LPGA: Brooke M. Henderson toujours en contrôle

Publié | Mis à jour

Troisième journée du Tournoi des championnes de la LPGA, troisième journée en tête pour Brooke M. Henderson. La Canadienne, bien que moins dominante qu’à ses deux premières rondes, est demeurée en contrôle de l’événement, samedi, à Orlando.

La golfeuse de 25 ans a remis une carte de 69 (-3) pour montrer un total de 202 coups (-14). Elle a commis un boguey au 12e fanion, mais sa journée s’est plutôt bien déroulée grâce à quatre oiselets.

«Je n’étais pas aussi fluide aujourd’hui, mais j’ai l’impression de m’être bien battue quand même, a souligné Henderson, en entrevue avec Golf Channel. Je frappais très bien la balle et je me donnais beaucoup d’occasions, alors je ne m’en plains pas.»

«Je n’ai pas réussi autant de coups roulés que les autres jours, mais je me sentais quand même bien avec mon putter, a-t-elle ajouté. Je suis très excitée d’être en lice et dans le dernier groupe du premier tournoi depuis mon retour.»

Plusieurs adversaires en ont toutefois profité pour retrancher quelques frappes à l’avance d’Henderson. L’Américaine Nelly Korda, sa poursuivante dès le premier jour, a réussi cinq oiselets entre les neuvième et 15e trous pour jouer 68 (-4). La Japonaise Nasa Hataoka a aussi connu une excellente fin de ronde pour signer le meilleur pointage de la journée (-6). Ces deux athlètes montrent un cumulatif de -11, à trois coups de la tête.

Les trois golfeuses feront partie du même groupe pour la dernière ronde, dimanche. Henderson n’a jamais remporté ce premier tournoi de l’année, qui regroupe les championnes sur le circuit de la LPGA des deux dernières années.

Si elle gagne son 13e titre en carrière, l’Ontarienne signerait sa première victoire au calendrier la plus tôt en carrière.

Jon Rahm à l’attaque

Du côté de la PGA, l’Espagnol Jon Rahm a connu une autre ronde étincelante pour rejoindre Davis Thompson au premier rang du tournoi The American Express, en Californie.

Le vétéran et vainqueur de huit événements sur le circuit professionnel a remis une carte de 65 (-7)... sa pire du tournoi ! À l’aube de la dernière journée, à -23, il partage la tête avec la recrue Thompson, qui a retranché cinq coups à la normale.

L’Américain J.T. Poston et le Sud-Africain Christiaan Bezuidenhout, respectivement auteurs de cartes de 66 (-6) et 62 (-10), auront fort à faire pour rattraper les meneurs en quatrième ronde. Ils sont leurs proches poursuivants, à -19.

Quant à lui, le Canadien Adam Hadwin a brillé sur les verts du PGA West Stadium Course. Il a grimpé au 16e échelon en jouant 64 (-8).

Les autres représentants de l’unifolié, Taylor Pendrith (70), Nick Taylor (69) et Michael Gligic (72), n’ont pas survécu au couperet et ne participeront pas à la dernière ronde.