Crédit : Getty Images via AFP

NFL

Une avalanche de congédiements chez les Buccaneers

Publié | Mis à jour

Les Buccaneers de Tampa Bay ont entrepris jeudi le ménage au sein de leur personnel, montrant la porte de sortie au coordonnateur offensif Byron Leftwich et à sept autres instructeurs.

Pas moins de quatre adjoints responsables de l’attaque, deux autres en défense et le responsable des unités spéciales ont été limogés. L’entraîneur des quarts-arrière Clyde Christensen, l’assistant en offensive Rick Christophel et l’instructeur des secondeurs extérieurs Bob Sanders ont quant à eux choisi la retraite.

«Nous remercions ces entraîneurs pour leur travail acharné et leurs contributions qui nous ont apporté du succès au cours des quatre dernières saisons. En tant que groupe, nous n’avons pas atteint les standards élevés que nous nous étions fixés pour cette année. Je me concentre désormais à faire ce qu’il faut pour que nous connaissions une année 2023 fructueuse», a expliqué dans un communiqué l’entraîneur-chef Todd Bowles, disant avoir pris des décisions difficiles, mais nécessaires.

Le tout fait suite à un parcours décevant pour la formation du quart-arrière Tom Brady. Malgré une fiche déficitaire de 8-9, elle a décroché le titre de la section Sud de l’Association nationale de la NFL pour ensuite s’incliner devant les Cowboys de Dallas au premier tour éliminatoire.

Ancien pivot du circuit Goodell, Leftwich assumait ses fonctions depuis 2019. Son offensive a éprouvé des ennuis en dépit de la présence de Brady en 2022, notamment par la voie terrestre. Le jeu au sol des «Bucs» a pris le dernier rang de la ligue avec 76,9 verges par la course gagnées en moyenne par match. L’inefficacité du club sur ce plan a contraint le numéro 12 à décocher davantage de passes : dans le revers de lundi, il en a tenté 66.

D’autres départs dans la NFL

Les Ravens de Baltimore et les Dolphins de Miami ont également des postes à combler au sein de leur personnel d’instructeurs, car les premiers ont mis fin à leur association avec le coordonnateur offensif Greg Roman, tandis que les seconds ont congédié le responsable de la défense Josh Boyer.

Au Maryland, les Ravens ont dit au revoir à celui qui dirigeait leur attaque depuis 2019, après avoir agi comme adjoint au coordonnateur durant les deux campagnes précédentes. En 2022, le club s’est bien débrouillé jusqu’à la blessure du quart-arrière Lamar Jackson, touché au genou lors de la 13e semaine d’activités. Par la suite, il a été incapable d’inscrire plus de 17 points dans une rencontre.

«Greg a supervisé le développement et le succès d’une unité qui a excellé pendant plusieurs saisons, a affirmé l’entraîneur-chef John Harbaugh au site NFL.com. Il est un instructeur de football formidable ainsi qu’un homme de famille. Il a mené notre offensive vers pas moins de 26 faits d’armes de la NFL ou de concession. Il a donné une identité à notre attaque.»

Harbaugh a ajouté que Jackson aura son mot à dire dans le processus d’embauche du successeur de Roman.

Du côté de Miami, Boyer a écopé après trois ans aux commandes de la défense. Trois autres entraîneurs des Dolphins ont également perdu leur emploi, soit Steve Gregory (demis de sûreté), Ty McKenzie (secondeurs extérieurs) et Steve Ferentz (assistant responsable des secondeurs). Miami a pris le 24e rang de la NFL pour le total de points concédés par l’unité défensive.

Finalement, les Vikings du Minnesota ont limogé leur coordonnateur défensif, Ed Donatell. Malgré une excellente saison régulière (12-5), les Vikings ont été la 28e équipe ayant accordé le plus de points (25,1 par match) et la 31e formation ayant concédé le plus de verges (388,7 par match).