Crédit : Getty Images via AFP

Hockey

Hockey féminin : la Série de la rivalité se terminera au Québec

Publié | Mis à jour

Les équipes nationales féminines du Canada et des États-Unis concluront leur lutte dans la Série de la rivalité 2022-2023 au Québec, avec des rencontres prévues à Trois-Rivières et Laval en février.

Les Américaines ont le contrôle de cette confrontation entre les deux formations les plus décorées de l’histoire du hockey féminin, elles qui ont remporté trois des cinq premiers duels. Avec le soutien de la foule locale, les Canadiennes pourraient changer la donne et enlever les grands honneurs grâce à des victoires dans la Belle Province.

Les représentantes de l’unifolié avaient d’ailleurs remporté les deux plus récentes parties de la Série dans l’Ouest américain, à Henderson et à Los Angeles.

«Les Canadiens de Montréal soutiennent depuis longtemps le hockey féminin et cette initiative s'inscrit dans la continuité de notre engagement à contribuer à la croissance de ce sport, a mentionné jeudi par voie de communiqué la présidente, hockey et divertissement du Groupe CH, France Margaret Bélanger. Nous sommes fiers de nous associer à Hockey Canada pour un événement qui mettra en valeur des talents de niveau élite, dont de nombreuses joueuses nées au Québec, comme notre Marie-Philip Poulin, qui auront la chance de jouer devant leurs partisans en terrain québécois.»

Après des rumeurs qui suggéraient que Poulin pourrait porter le maillot des Lions de Trois-Rivières l’an dernier, celle-ci jouera enfin au Colisée Vidéotron, l’amphithéâtre de l’équipe de l’ECHL, le 20 février. La Place Bell sera l’hôte de l’ultime duel, deux jours plus tard.

«Nous espérons que ces matchs inspireront les jeunes filles et garçons à poursuivre leurs rêves au hockey. Nous avons très hâte de jouer à domicile devant les meilleurs partisans et partisanes au monde», a déclaré Poulin.

Il s’agira d’un premier match entre le Canada et les États-Unis au Québec depuis la Série de la rivalité 2017-2018. Le 22 novembre 2017, au Centre Vidéotron, les Américaines l’avaient emporté 5 à 2.