Crédit : PHOTO COURTOISIE / LAWRENCE LUSTIG / BOXXER

Boxe

Boxe: la retraite pour Marie-Ève Dicaire?

Publié | Mis à jour

À moins d’un revirement de situation, la Québécoise Marie-Ève Dicaire devrait confirmer qu’elle accroche ses gants de boxe au cours des prochaines semaines.

C’est du moins l’option la plus probable, puisque l’athlète de 36 ans avait rendez-vous avec le promoteur Yvon Michel, mercredi, afin de parler de son avenir.

Une autre rencontre serait prévue avec toute l’équipe de Dicaire la semaine prochaine.

«Il faut regarder si elle a le goût de continuer ou d’aller dans une autre direction», a brièvement commenté Michel, avouant que la boxeuse semblait plutôt «ambivalente».

Si jamais elle devait poursuivre sa carrière, le plan consisterait à disputer au moins un combat avant d’obtenir une nouvelle chance pour un titre de championne du monde.

Or, Dicaire veut-elle retrouver le rythme de vie exigeant qu’imposent plusieurs camps d’entraînement? La question se pose.

Une pionnière

Dicaire a disputé 20 combats chez les professionnels jusqu’à maintenant, signant 18 victoires et contribuant grandement à l’essor de la boxe féminine au Québec.

Ayant fait ses débuts en novembre 2015, dans un gala présenté à Sorel-Tracy, Dicaire est montée dans le ring pour la dernière fois, sept ans plus tard, soit le 12 novembre 2022 à Manchester, en Angleterre. La Québécoise a perdu ce jour-là un combat d’unification contre la championne britannique Natasha Jonas.

S’inclinant par décision unanime des juges, elle fut dépouillée de son titre de l’IBF des super-mi-moyennes.

Soirée mémorable à Québec

C’est en décembre 2018, au Centre Vidéotron à Québec, que Dicaire avait réalisé son objectif de devenir championne du monde.

L’athlète originaire de Saint-Eustache s’était imposée contre l’Uruguayenne Chris Namus. Après trois défenses de titre, Dicaire a subi sa première défaite en carrière, en mars 2021 aux États-Unis, contre l’Américaine Claressa Shields.

Elle a ensuite vaincu la Mexicaine Cynthia Lozano, au Centre Bell, pour reconquérir la couronne IBF.