Crédit : AFP

LNH

Un AVC massif a causé la mort à Montréal du recruteur des Sharks Bryan Marchment

Publié | Mis à jour

Le recruteur des Sharks de San Jose mort l’été dernier lors du repêchage de la LNH à Montréal est décédé d’un «accident vasculaire cérébral (AVC) hémorragique massif», selon le rapport du coroner dévoilé aujourd’hui.

«[Bryan] Marchment était connu pour des commotions cérébrales dans le passé dans un contexte sportif (hockey). Autrement, il était connu en bonne santé», a décrit Me Steeve Poisson dans son rapport.

S’il ne peut pas faire de «lien direct» entre la mort de M. Marchment et les commotions cérébrales, il souligne que les recherches à ce sujet démontrent qu’elles «peuvent avoir plus de conséquences sur la santé qu’on ne le pensait, et notamment accroître le risque de faire un AVC».

Sans vie dans sa chambre d’hôtel

L’ancien joueur de la LNH de 53 ans avait été retrouvé sans vie dans sa chambre d’hôtel le 6 juillet dernier, alors que ses collègues chez les Sharks s’inquiétaient de ne pas le voir apparaître.

Des employés s’étaient alors rendus sur place et comme ils n’obtenaient pas de réponse de la part de M. Marchment, le loquet de sécurité a dû être coupé.

Les secours sont arrivés rapidement sur les lieux et ont procédé à des manœuvres de réanimation, sans succès. Son décès a été constaté par la suite.

Autopsie

Une autopsie a été pratiquée sur sa dépouille afin de tenter de déterminer les causes du décès.

«Le pathologiste a décrit un accident vasculaire cérébral (AVC) hémorragique massif, résultant vraisemblablement d’une poussée hypertensive», a expliqué Me Steeve Poisson.

La poussée hypertensive est une élévation importante de la pression artérielle. Elle n’aurait pas de cause identifiée.

Les analyses toxicologiques ont révélé qu’il n’y avait pas d’alcool dans le sang de la victime. La police a écarté tout élément criminel dans cette affaire.

Presque 1000 matchs dans la LNH

Ancien choix de premier tour des Jets de Winnipeg en 1987, Marchment a connu une carrière de 926 matchs dans la LNH avec les Jets, les Blackhawks, les Whalers, les Oilers, le Lightning, les Sharks, l’Avalanche, les Maple Leafs et les Flames.

Il travaillait pour les Sharks comme recruteur depuis la saison 2007-2008, soit un an après sa dernière saison comme défenseur dans la LNH avec les Flames (2005-2006).

«Il était aussi travaillant comme recruteur qu’à ses jours comme défenseur, avait décrit lors du repêchage le directeur général des Sharks, Mike Grier. Il pouvait faire de longs voyages pour voir des joueurs, sans jamais se plaindre. Il avait une passion pour son métier. Il le faisait avec cœur.»

– Avec la collaboration de Nora T. Lamontagne et de Jean-François Chaumont