Crédit : AFP

LCF

Nathan Rourke dit merci à la LCF

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière canadien Nathan Rourke s’apprête à vivre son rêve d’évoluer dans la NFL, mais avant de partir au sud de la frontière, il s’est assuré de faire l’éloge de la Ligue canadienne de football (LCF).

Mardi, en conférence de presse, l’ancien porte-couleurs des Lions de la Colombie-Britannique a affirmé qu’il n’aurait jamais eu une opportunité dans le circuit Goodell sans son passage dans la LCF.

«J’ai appris à être un professionnel, comment gérer la "business" et être prêt semaine après semaine, a déclaré Rourke. Parfois dans la NFL, il y a des gars repêchés très jeunes et beaucoup de responsabilités leur sont confiées.»

«J'ai eu le luxe d'être ici et d'apprendre de quelqu'un comme [l'ancien quart-arrière] Michael Reilly et [le receveur de passes à la retraite] Bryan Burnham. J'ai pu voir comment ils font les choses. Je n'ai pas joué tout de suite et j'ai pu regarder un peu. J’ai appris à traiter avec vous [les médias] et comment m'y retrouver. Ce sont juste des leçons qui vont m'aider à me préparer pour ce qui pourrait arriver dans le futur.»

L’occasion de jouer

Dimanche dernier, Rourke a paraphé un contrat de trois ans avec les Jaguars de Jacksonville après avoir montré ses habiletés à 12 équipes de la NFL dans les dernières semaines.

Le natif de Victoria avait joué son football universitaire dans la NCAA, lui qui a connu du succès avec l’université de l’Ohio. Il a toutefois été ignoré au repêchage 2021 de la NFL et a décidé de se joindre aux Lions, l’équipe qui l’avait sélectionné avec le 15e choix au total de l’encan 2021 de la LCF.

Rourke a expliqué pourquoi il a choisi de faire le saut avec les «Jags».

«C'était en lien avec la situation dans le groupe des quarts. Jacksonville a été l'une des premières équipes souhaitant me voir à l'oeuvre et quand je suis arrivé là-bas, j’ai en quelque sorte compris qu'ils étaient très intéressés à m'acquérir.»

«Ça se résume à une opportunité pour moi de me battre pour être le deuxième quart et d'être à un jeu [de jouer]. C'était énorme.»

L’an dernier, à sa première saison comme partant avec les Lions, le pivot de 24 ans a été dominant. Privé de plusieurs matchs en raison d’une blessure à un pied, il a tout de même amassé 3349 verges et 25 touchés en 10 parties. Rourke a également complété 78,7 % de ses tentatives de passe, ce qui représente une marque de la LCF.

Un gros joueur en moins sur le marché

Le joueur par excellence en défensive de la Ligue canadienne de football (LCF) en 2022, le plaqueur Lorenzo Mauldin IV, ne testera finalement pas le marché de l'autonomie.

Mercredi, le Rouge et Noir d’Ottawa a annoncé avoir offert une prolongation de contrat d’une saison à l’Américain de 30 ans.

Mauldin IV était classé le troisième footballeur le plus intéressant en vue de l’ouverture du marché des joueurs autonomes par le site web de la LCF.

En 2022, le vétéran a totalisé 43 plaqués, 17 sacs du quart et deux échappés provoqués. Il s’agissait de la première campagne de Mauldin IV avec la formation ottavienne, lui qui avait précédemment disputé deux saisons avec les Tiger-Cats de Hamilton.

Avant de faire le saut dans LCF, le natif de la Californie était un membre de l’organisation des Jets de New York, dans la NFL. Il a été un choix de troisième ronde de la formation de la Grosse Pomme au repêchage de 2015.