Béland

Photo : L’attaquant de l’Océanic Julien Béland menace le filet de Charles-Antoine Lavallée lors d’une supériorité numérique en deuxième période. Crédit : Photo Alexandre D'Astous

LHJMQ

L’Océanic propulsé par ses unités spéciales

Publié | Mis à jour

L’Océanic a marqué trois buts en avantage numérique et un en infériorité numérique en route vers un gain de 5 à 2 face aux Saguenéens de Chicoutimi mercredi à Rimouski.

« Nous avons fait des changements sur l’avantage numérique. On voulait diriger plus de tirs au filet et les gars ont bien répondu. Nous avons écopé de mauvaises pénalités qu’on peut éviter. Je n’ai pas aimé le coup à la tête sur Lyam Jacques. C’est clairement du côté aveugle », a analysé l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil.

• À lire aussi: Patrick Roy tout près d'accomplir un gros exploit

Julien Béland, Luka Verreault et Charles Côté obtiennent deux points chacun dans la victoire. 

« Le but en désavantage numérique a été le moment décisif. Nous avons offert une bien meilleure performance que lors de notre dernière visite ici. Nous les avons contenus à cinq contre cinq. Je n’ai rien à redire sur le travail des gars », a commenté l’entraîneur-chef des Sags, Yannick Jean.

Plusieurs bonnes poussées

Les deux équipes se sont échangé les bonnes poussées offensives en première période. Les Sags ont dominé en début et en fin d’engagement tandis que l’Océanic s’est imposé en milieu de période. 

Alexandre Blais a ouvert la marque pour l’Océanic à la faveur d’un avantage numérique, aidé de Luke Coughlin et William Dumoulin. 

Les Sags ont créé l’égalité pendant une mauvaise pénalité de Dumoulin lorsqu’Andreï Loshko a battu Patrik Hamrla d’un tir parfait dans le haut du but du cercle des mises en jeu.

Lyam Jacques a marqué un superbe but sur une échappée en infériorité numérique pour donner les devants 2 à 1 à l’Océanic. 

William Dumoulin a été bloqué par le gardien des Sags sur une échappée, puis le défenseur Charles Côté a doublé l’avance de l’Océanic avec un tir de la ligne bleue en avantage numérique. 

Pas d’abandon

Les Sags n’ont pas abandonné et Romain Rodzinski a réduit l’écart à un but en fin de période lors d’une supériorité numérique.

Julien Béland y est allé d’un deuxième effort pour doubler l’avance de l’Océanic en milieu de troisième période. Un autre but en avantage numérique. Luka Verreault a concrétisé la victoire avec un but dans un filet désert

L’Océanic recevra les Remparts vendredi soir.