Crédit : AFP

Tennis

Taylor Fritz explique un dessin embarrassant après sa victoire

Publié | Mis à jour

L’Américain Taylor Fritz a peiné au premier tour des Internationaux de tennis d’Australie, lundi à Melbourne, et il a exprimé son soulagement de manière maladroite, soulevant les doutes de plusieurs.

Après son triomphe de 6-4, 6-2, 4-6 et 7-5 - avec 32 as - aux dépens du Géorgien Nikoloz Basilashvili, le neuvième joueur mondial a signé la caméra située proximité de la surface de jeu, comme le veut la tradition. Cependant, ce qu’il a inscrit a été interprété de façon imprévue.

Fritz a voulu dessiner un cadenas pour signifier qu’il est toujours ancré dans le tableau principal. Toutefois, certains observateurs ont jugé que l’illustration évoquait davantage un phallus. Conscient des réactions suscitées par l’image, Fritz a tôt fait de se justifier.

«Pour votre information, j’essayais de dessiner un émoji en forme de cadenas. J’ai seulement oublié de vous préciser un fait important : je suis très mauvais pour cela», a-t-il affirmé sur son compte Twitter.

Au tour suivant, il affrontera l’Australien Alexei Popyrin, détenteur d’une invitation des organisateurs.