JiC

«De l’apprentissage nécessaire pour Kim Clavel»

Publié | Mis à jour

Apprendre dans la défaite. L’adage peut sonner clicher, toutefois ces mots résument bien le plus récent revers de la boxeuse québécoise Kim Clavel subi aux mains de la Mexicaine Yesica Nery Plata, vendredi dernier à Laval.

Le combat a été si serré que huit rounds sur dix ont été partagés par les trois juges, en occurrence Guy Girard, John Madfis et Nathan Palmer. 

«J’ai regardé le combat quatre autres fois depuis, et je m’explique mieux pourquoi Yesica Nery Plata l’a emporté», a fait valoir l’analyste Jeff Jeffrey.

«C’était un duel extrêmement serré. L’action était énormément condensée. C’était un combat complètement fou», a-t-il ajouté de passage à l’émission JiC.

Une bonne leçon

«Kim Clavel, elle-même, ne se donnait pas la victoire après le combat», a relativisé Jeffrey.

«Kim a trop écouté la foule qui s’emballait. Elle a oublié sa défensive. Elle n’a pas réussi à garder la tête froide.»

Un pas de recule, pour mieux avancer

«Je pense que le Groupe Yvon Michel (GYM) et Clavel peuvent bâtir sur ce combat.»

«Ce n’est pas une défaite. C’est de l’expérience. Ce n’est pas un revers, mais bien une leçon.»

Voyez l’analyse complète de Jeff Jeffrey dans la vidéo principale ci-dessus.