Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Carey Price fait plaisir à une femme crie atteinte du cancer

Publié | Mis à jour

Carey Price a le cœur sur la main et il l’a une fois de plus prouvé, mardi, en effectuant un appel vidéo avec une femme crie souffrant du cancer du cerveau.

C’est par l’entremise de Jonathan Bertrand, un professeur d’éducation physique de l’école de Waskaganish dans le Nord-du-Québec où a travaillé Shirley Wischee Moar, que l’entretien a été rendu possible selon les informations de la chaîne CBC.

Pendant cette discussion de près de 10 minutes, Price et sa nouvelle amie ont discuté de hockey, mais aussi de l’horrible diagnostic que Mme Moar a reçu en janvier.

«Je pensais que je venais juste pour un rendez-vous, a dévoilé la patiente de l’Institut-hôpital neurologique de Montréal. C’était... difficile d’apprendre la nouvelle», a dit Mme Moar avec émotion, selon ce qu’on peut constater dans une vidéo publiée par sa fille Jennica Moar, dimanche.

Mme Moar devra être opérée pour traiter trois tumeurs au cerveau. Elle devra ensuite subir des séances de radiothérapie et de chimiothérapie pour espérer amorcer sa rémission.

«J’espère que je pourrai, si tout se passe bien, assister à un match de hockey», a lancé la partisane du Tricolore durant l’appel. «Moi aussi», a répondu Price, avant de l’encourager à ne pas baisser les bras malgré le dur combat qui l’attend.

Price est actuellement à l’écart en raison de sa blessure au genou qui tarde à guérir et son retour dans la Ligue nationale de hockey (LNH) semble pour l'instant peu probable, alors que son nom figure sur la liste des blessés à long terme.

Le gardien du Canadien de Montréal s’est récemment ouvert à propos de ses problèmes de consommation d’alcool au balado «La poche bleue».