Crédit : AFP

MLB

Les Blue Jays voulaient Xander Bogaerts

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto ont été l’une des équipes qui ont montré le plus d’intérêt envers Xander Bogaerts lorsque le joueur d’arrêt-court s’est retrouvé sur le marché des joueurs autonomes.

C’est du moins ce que son agent, Scott Boras, a déclaré dimanche lors d’un entretien avec le quotidien «USA Today Sports». Ce sont finalement les Padres de San Diego qui ont eu le dernier mot en vertu d’un contrat de 11 ans et de 280 millions $.

«[Les Twins du] Minnesota, les Cubs [de Chicago] et les Blue Jays l'étaient vraiment [intéressés], a confié l’agent. Mais nous savions en quelque sorte que Bogaerts était le gars des Padres [après que Trea Turner eut rejeté leur offre]. Ils voulaient cette personnalité, ce leadership dans ce vestiaire.»

Bogaerts a passé les 10 premières saisons de sa carrière avec les Red Sox de Boston, claquant 56 circuits, tout en maintenant une moyenne au bâton de ,292. Il a reçu au passage cinq Bâtons d’argent.

Or, après avoir consenti un nouveau contrat de 11 ans et de 331 millions $ à Rafael Devers, les Red Sox ont décidé de ne pas offrir à Bogaerts ce qu’il demandait.

«Il était tout simplement très clair pour nous qu'il y avait une séparation entre Boston et Bogaerts par rapport à la situation du marché, a concédé Boras. Ils ont probablement pris la décision de garder Devers et de ne payer qu'un seul d'entre eux. Nous savions donc assez tôt que "Bogey" serait ailleurs qu’à Boston.»

Après cet échec, les Blue Jays se sont plutôt tournés vers les lanceurs en ajoutant notamment Chris Bassitt.

La formation torontoise est en quête d’une première victoire en éliminatoires depuis 2016, lorsqu'elle s’était inclinée en finale de la Ligue américaine contre les Indians de Cleveland. En 2022, elle a été éliminée en deux parties par les Mariners de Seattle dans la série des meilleurs deuxièmes.