Boxe

Kim Clavel: le combat revanche attendra

Publié | Mis à jour

Malgré une défaite relativement serrée subie contre Yesica Nery Plata, vendredi soir à Laval, la Québécoise Kim Clavel ne réaffrontera pas la championne mexicaine à son prochain combat.

«C’est sûr à 100 % et même si c’était une possibilité, je ne remettrais pas Kim contre Nery Plata à son prochain combat, a indiqué le promoteur Yvon Michel, précisant qu’aucune clause revanche ne figurait au contrat pour le duel d’unification. Peut-être plus tard, selon le chemin que Nery Plata va prendre.»

• À lire aussi: Un champion de l'UFC claque la porte

• À lire aussi: «Il faut bâtir avec des boxeurs d’ici»

«Pour le moment, Kim a besoin de se ressourcer et de se repositionner dans les associations», a ajouté Michel, laissant deviner que Clavel pourrait plutôt se battre pour une ceinture mineure des mi-mouches, possiblement la WBC Silver, en avril.

Des options sur la table

Avant d’affronter à nouveau Clavel, Nery Plata devra fort possiblement se mesurer à une aspirante obligatoire, soit Yesenia Gomez (WBC) ou encore Maria Guadalupe Bautista (WBA).

Un autre scénario envisagé pour la Mexicaine est un éventuel combat à quatre ceintures contre la gagnante du duel prévu en mars entre Evelin Bermudez et Tania Enriquez pour les titres vacants (IBF et WBO).

Le jeu des négociations

Quoi qu’il en soit, une revanche entre Clavel (16-1, 3 K.-O.) et Nery Plata (29-2, 3 K.-O.) demeure probable à moyen ou long terme.

La championne unifiée des titres du WBC et de la WBA a même déjà mentionné qu’elle accepterait volontiers d’affronter à nouveau la Québécoise, souhaitant cependant que ce second chapitre s’écrive chez elle, au Mexique.

«C’est toujours une question d’argent et de négociations, a réagi Yvon Michel. La beauté, c’est qu’on se parle entre promoteurs. Chose certaine, quand Kim va être prête, on va être capable de la ramener en combat de championnat du monde.»

Huit rounds partagés sur 10

Depuis la fin du combat de vendredi, il a été possible de mettre la main sur la carte des juges pour mieux l’analyser. Si la défaite de Clavel ne doit aucunement être contestée, force est d’admettre que la bataille aura été difficile à juger pour Guy Girard, John Madfis et Nathan Palmer. Jeff Jeffrey fait le point dans la vidéo ci-bas.

Jeff Jeffrey analyse le combat de Kim Clavel -

Ainsi, seulement deux rounds ont fait l’unanimité : Nery Plata a clairement dominé les troisième et sixième assauts. Mais pour le reste ?

Chose certaine, Girard et Madfis n’ont pas vu le même combat, ayant des pointages différents à l’issue de sept des 10 rounds.

On se demande d’ailleurs encore comment Madfis a pu donner les deux derniers rounds à Clavel. Un, peut-être, mais les deux ? L’Américain de 75 ans a aussi étrangement jugé le cinquième assaut en faveur de la Québécoise. Au contraire, il a été le seul à avantager Nery Plata au premier round.

LA CARTE DES JUGES

Tous les rounds ont reçu des pointages de 10-9 par les différents juges, mais les cartes montraient plusieurs divergences. Combat serré, s’il en est un, malgré une décision unanime en faveur de la Mexicaine.

ROUNDS :

1) Guy Girard (Clavel), John Madfis (Plata), Nathan Palmer (Clavel)

2) Guy Girard (Plata), John Madfis (Clavel), Nathan Palmer (Clavel)

3) Guy Girard (Plata), John Madfis (Plata), Nathan Palmer (Plata)

4) Guy Girard (Clavel), John Madfis (Plata), Nathan Palmer (Plata)

5) Guy Girard (Plata), John Madfis (Clavel), Nathan Palmer (Plata)

6) Guy Girard (Plata), John Madfis (Plata), Nathan Palmer (Plata)

7) Guy Girard (Plata), John Madfis (Plata), Nathan Palmer (Clavel)

8) Guy Girard (Clavel), John Madfis (Plata), Nathan Palmer (Plata)

9) Guy Girard (Plata), John Madfis (Clavel), Nathan Palmer (Plata)

10) Guy Girard (Plata), John Madfis (Clavel), Nathan Palmer (Plata)

Total : Guy Girard (97-93), John Madfis (96-94), Nathan Palmer (97-93)