Canadiens de Montréal

Le CH surprend les Rangers à New York

Publié | Mis à jour

Propulsé par un Samuel Montembeault en grande forme, le Canadien de Montréal a conclu son bref passage à New York en l’emportant 2 à 1 contre les Rangers, dimanche, au Madison Square Garden.

La troupe de l’entraîneur-chef Martin avait baissé pavillon contre les Islanders de New York la veille. Dans la défaite, le gardien québécois avait très bien fait. Il a obtenu un deuxième départ en autant de jours et a de nouveau été spectaculaire.

Montembeault a repoussé 39 des 40 lancers envoyés dans sa direction, signant ainsi sa huitième victoire de la présente campagne.

Le Canadien a amorcé son affrontement contre les «Blueshirts» avec force, mais n’a pas été en mesure de déjouer Igor Shesterkin au premier tiers. Le gardien russe a toutefois cédé sur un tir des poignets de Kirby Dach en deuxième période. Le Bleu-Blanc-Rouge évoluait avec un homme en plus à ce moment.

Les Rangers n’avaient cependant pas dit leur dernier mot et Artemi Panarin a mis la rondelle dans le fond du filet avant la fin de l’engagement médian.

C’est finalement un but de Cole Caufield qui a fait la différence. Le franc-tireur a profité d’un bon jeu de Nick Suzuki pour inscrire son 26e en 2022-2023 et donner la victoire aux siens.

Par ailleurs, Caufield a fourni une mention d’aide sur la réussite de Dach. C’était la première fois qu’il se faisait complice d’un filet de l’un de ses coéquipiers depuis le match contre les Blue Jackets de Columbus du 23 novembre dernier. L’Américain de 22 ans a ainsi mis fin à une disette de 23 matchs.

St-Louis avait brassé ses cartes avant le match, et ce, en raison de la blessure subite par le joueur de centre Jake Evans la veille. L’entraîneur-chef est revenu à la formule 12 attaquants et six défenseurs. Les avants Mike Hoffman et Michael Pezzetta étaient de retour dans la formation, tandis que l’arrière Chris Wideman a regardé la partie de la passerelle.

Le Tricolore rentre maintenant à Montréal, où les Jets de Winnipeg feront un arrêt mardi soir. Il s’agira du premier de cinq duels consécutifs au Centre Bell pour le Bleu-Blanc-Rouge.

Ce qu’on a remarqué...

Le boulier

Martin St-Louis a opté pour une formule traditionnelle de douze attaquants et six défenseurs. Mais avec la blessure au genou gauche de Jake Evans, St-Louis a remodelé complètement ses quatre trios. Joel Armia a patiné avec Nick Suzuki et Cole Caufield, Kirby Dach se retrouvait au centre de Mike Hoffman et Josh Anderson, Jonathan Drouin était avec Evgenii Dadonov et Jesse Ylönen, alors que Christian Dvorak avait Michael Pezzetta et Juraj Slafkovsky sur les ailes. Sur papier, on pouvait douter de la composition des trios. Une fois sur la glace, les quatre unités ont offert une prestation très honnête.

Une rare passe

Cole Caufield a maintenant 26 buts et 10 passes. Il a une fiche digne d’un gagnant du trophée Cy Young dans les années 1970 au baseball, une époque où les lanceurs avaient des bras en caoutchouc et qu’ils lançaient plus de 300 manches par année.

On revient au hockey. Face aux Rangers, Caufield a marqué son 26e, mais il a aussi obtenu une passe sur le but de Dach en supériorité numérique. Le numéro 22 n’avait pas récolté une passe depuis le 23 novembre contre les Blue Jackets à Columbus. Il a donc freiné une série de 23 rencontres sans une seule passe. Au cours de cette période, il a touché la cible à 13 reprises.

Slafkovsky ne termine pas le match

Juraj Slafkovsky risque de revoir Igor Shesterkin dans ses rêves. Le gardien des Rangers a réalisé deux gros arrêts à ses dépens. Le premier de classe du repêchage de 2022 aura toutefois d’autres inquiétudes quand il posera sa tête sur son oreiller. Blessé en troisième période, le Slovaque n’a pas joué les neuf dernières minutes de la rencontre. 

Sommaire

3e période 

8:56 - BUTTT!!! Nick Suzuki trouve Cole Caufield dans l'enclave et vous connaissez la suite; le CH prend les rênes du match.

Cole Caufield est inarretable - 15 janvier 2023 -

2e période

18:18 - BLESSURE! Joel Armia est mis en échec par Jacob Trouba et il retraite au vestiare. Toutefois, il reprend son poste en troisième période.

Armia se blesse -

16:03 - BUTTT!!! Les New Yorkais trouvent enfin la faille dans le jeu de Samuel Montembeault, alors qu'Artemi Panarin porte la marque à 1-1,

Panarin réplique pour les Rangers -

4:54 - BUTTT!!! Kirby Dach perce finalement le mystère Shesterkin grâce à un tir d'une précision chirurgicale et donne les devants aux Canadiens.

Dach ouvre la marque! -

1ère période

11:38 - Quelques secondes après avoir arrêté Dadonov, Shesterkin répète l'exploit face à Joel Edmundson.

11:21 - Le gardien russe des Rangers est intraitable, alors qu'il ferme la porte devant Dadonov qui était seul devant lui.

9:38 - Tout juste après avoir vu Montembeault s'illustrer, Shesterkin fait lui aussi des siennes et cette fois Juraj Slafkovsky est sa victime. Quel arrêt!

Deux arrêts spectaculaires coup sur coup -

6:25 - Les Rangers bourdonnent aux abords du filet de Samuel Montembeault, mais aidé par ses poteaux, le gardien du Tricolore résiste.

Montembeault multiplie les arrêts! -

0:41 - Cole Caufield est frustré par Igor Shesterkin qui effectue du bout de la jambière.

Quelle manœuvre de Caufield! -

0:00 - Début du match!