LNH

Notre hommage à Mike Bossy

Publié | Mis à jour

Pour des millions d'amateurs d'hockey, Mike Bossy est l'un des meilleurs compteurs de l'histoire que des problèmes de dos ont forcés à prendre sa retraite trop tôt. Pour Josiane et Tanya Bossy, c'était avant tout un père présent.

 « C'était mon père qui m'amenait à mes cours de peinture. Il croyait que j'avais du potentiel et il m'a toujours encouragé et supporté. Ça m'a aidé à poursuivre mon art, affirme Josiane en entrevue avec les Islanders. C'était un être humain extrêmement apprécié et c'est quelque chose qui me touche beaucoup encore aujourd'hui.»

 «C'est sûr qu'il n'était pas là souvent, mais ce que je me rappelle, c'est qu'il nous amenait toujours des slushs ou de la nouritturre de fast-food avant ses parties. Il préparait ses départs dans le fond. se remémore Tanya en entrevue avec Félix Séguin lors de l'avant-match des Canadiens.

Les Islanders profite de la visitie du Canadien au UBS Arena pour rendre hommage à leur ancien numéro 22 de plusieurs façons, notamment avec une cérémonie d'avant-match ainsi qu'une bobblehead qui a été conçue par Josiane Bossy.

Cette soirée rappelle à Tanya de nombreux souvenirs de l'époque où son père faisait courir les foules au Nasseau Coliseum. «L'ambiance, d'entendre les cris de la foule, ça me rappelle mon enfance. C'est très réconfortant.»

Un hommage spécial selon Trottier

ENTREVUE TROTTIER -

Son ancien compagnon de trio Bryan Trottier s'est entretenu avec Renaud Lavoie lors de «L’avant-match des Canadiens».

« Chaque hommage nous permet de garder la mémoire de Mike en vie. On a fait notre deuil pendant longtemps. De pouvoir permettre à sa famille de vivre l'ambiance de la foule à New York et entendre les partisans explosés quand son nom sera annoncé, ce sera assez spécial» affirme celui qui a joué avec Bossy de 1977 à 1987.

«Quand nous avons gagnés toutes ces Coupes Stanley dans les années 1980, ça l'a amené une identité à Long Island et de voir tous les chandails retirés de cette époque, ça permet au fans de la garder en tête et c'est merveilleux pour nous d'être encore célébrés à ce jour» a-t-il ajouté.

Une reconnaissance au Québec

Bien qu'il n'ait jamais porté les couleurs du Tricolore, Trottier est encensé par les amateurs de hockey québécois chaque fois qu'il met les pieds dans la Belle Province. «À chaque fois que je vais au Québec, je me fais dire "Bryan, tu es l'un de nos joueurs préférés même si tu n'as pas joué pour le Canadien." Ça me fait chaud au coeur. Ça prouve qu'ils célèbrent l'histoire du hockey au-delà du Canadien et Mike était très respecté à Montréal.»

Voyez les entrevues intégrales dans la vidéo ci-dessus.