Canadiens de Montréal

«Je ne crois pas qu’il aura d’amis ce soir»

Publié | Mis à jour

Alexander Romanov affrontera les Canadiens de Montréal, samedi, pour la première fois depuis l’échange qui l’a fait passer aux Islanders de New York, cet été.

Le défenseur moscovite tentera-t-il d’intimider ses anciens camarades, dans le camp adverse? Le Russe mène les arrières des Isles avec 105 mises en échec. Il s’agissait du 13e plus haut volume de la LNH chez les joueurs à sa position avant les matchs de samedi.

«Je suis sûr qu'il sera très engagé», a laissé entendre l'entraîneur-chef Martin St-Louis après l’entraînement matinal.

Jake Evans ne s’attend à rien de moins.

«Je suis persuadé qu’il essaiera de distribuer quelques grosses mises en échec ce soir, a déclaré le joueur de centre des Canadiens. On lancera des avertissements à ceux qui ne l’ont pas encore affronté.

«Je l’ai vu se pratiquer à l’entraînement aussi. Je ne crois pas qu’il aura d’amis sur la patinoire ce soir.»

Selon Joel Edmundson, il a été question de Romanov dans les discussions entre les joueurs.

«Nous en avons parlé ce matin. On a prévenu les jeunes. Il aime se servir de son corps, donc il faut garder la tête haute en tout temps, insiste-t-il pour dire avec le sourire.

Point de presse d'avant-match de Joel Edmundson -

«Chaque équipe possède un joueur comme ça. Ce n’est pas inhabituel, mais il faudra faire gaffe à ‘Romy’ ce soir.»

Edmundson dit conserver un souvenir agréable de Romanov, avec qui il a atteint la finale de la Coupe Stanley en 2021.

«Il apportait une énergie positive. Il souriait toujours. Il n’avait pas de compatriotes russes dans l’équipe, donc on l’a pris sous notre aile. C’est un jeune homme sympathique.»

Pour sa part, David Savard a parlé d'un joueur qui adore le jeu robuste.

«C’est un gars qui aime frapper. Il sera probablement encore plus excité ce soir. Nous aurons intérêt à garder la tête haute. Il faut le savoir quand il est sur la patinoire.»