Crédit : AFP

LNH

Rien ne va plus pour Jakub Vrana

Publié | Mis à jour

Un peu plus d’une semaine après avoir été ignoré par toutes les formations de la Ligue nationale de hockey au ballottage, voilà que l’attaquant Jakub Vrana sera laissé de côté pour un deuxième match consécutif par le club-école des Red Wings de Detroit, vendredi.

La saison 2022-2023 n’est pas de tout repos pour le talentueux ailier tchèque, jadis auteur d’une saison de 52 points en 69 matchs. Après un passage au sein du programme d'aide aux joueurs qui a duré un peu moins de deux mois, Vrana a été rétrogradé par la formation du Michigan, et ce, même s’il touchera un salaire annuel de 5,25 millions $ jusqu’en 2024.

L’ancien des Capitals de Washington n’est toutefois pas parvenu à chasser la rouille avec les Griffins de Grand Rapids. En six rencontres, il a amassé une petite mention d’aide et a affiché un différentiel de -6.

L’entraîneur-chef Ben Simon a ainsi décidé de laisser de côté Vrana lors des duels de mercredi et vendredi, tous deux disputés contre le Wild de l’Iowa.

En avril 2021, les Capitals de Washington avaient obtenu les services de l’attaquant québécois Anthony Mantha en retour de Vrana, Richard Panik et d’un choix de premier tour.

Notons que tout ne baigne pas dans l’huile pour Mantha dans la capitale américaine non plus. Il a récolté 23 points en 42 rencontres cette saison, étant même écarté de la formation par l’instructeur Peter Laviolette la semaine dernière.