Crédit : Getty Images via AFP

LNH

LNH: les Bruins gardent leur calme

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Bruins de Boston ont finalement perdu un premier match à domicile en temps réglementaire cette saison et ils n’entendent pas laisser la déception les perturber très longtemps.

Vaincus 3 à 0 par l’étonnant Kraken de Seattle, jeudi, les meneurs du classement général de la Ligue nationale de hockey (LNH) ont ainsi vu leur séquence de 22 matchs avec au moins un point à la maison prendre fin. Néanmoins, en vertu d’un dossier global de 32-5-4 et de 68 points, ils ont plusieurs raisons de ne pas céder à la panique. Une mauvaise journée au bureau arrive à tous et les troupiers de Jim Montgomery n’y échappent pas.

• À lire aussi: CH: Mike Matheson se rapproche d'un retour

• À lire aussi: LNH: encore de l’espoir pour les Sénateurs

«C’est notre 23e partie à domicile de l’année et il s’agit de notre premier revers. J’imagine que nous sommes chanceux, en quelque sorte, a admis l’entraîneur-chef au site officiel des Bruins. On n’est pas satisfait de notre manière de jouer et on réglera cela. Nous nous regrouperons afin d’être meilleurs samedi [contre les Maple Leafs de Toronto au TD Garden].»

«La grande différence que j’ai remarquée, comparativement aux rencontres précédentes, c’est que nous n’avions pas d’énergie en troisième période. Cela me laisse croire que nos batteries sont à plat, a-t-il ajouté. Nous étions un peu paresseux en attaque et ça n’arrive pas d’habitude. Je pense qu’il y a un peu de fatigue mentale. Et malheureusement, l’adversaire se trouvait aux bons endroits cette fois.»

Ne pas s’apitoyer sur son sort

La formation du Massachusetts veut maintenant regarder en avant après avoir complété son étincelante première moitié de campagne.

«Ce fut si plaisant, je crois que tout le monde dans ce groupe vit des moments agréables. Ce que nous avons réussi est très impressionnant, mais il faut garder notre attention sur certains aspects. On a parlé du processus à suivre et on doit demeurer alertes quotidiennement. C’est ce qui nous permettra d’avancer», a précisé le défenseur Brandon Carlo.

«Nous sommes des professionnels et il faut être prêts chaque soir. Vous pouvez évoquer quelques facteurs comme les voyages, mais ces excuses ont peu de valeur. Chaque club doit franchir ces obstacles que nous devons traverser.»

Boston détient une priorité de neuf points sur les Leafs au sommet de la section Atlantique, ceux-ci ayant également disputé deux rencontres de plus.