JiC

Un moment incroyable pour Vincent Desharnais

Publié | Mis à jour

De passage à «Jic» jeudi soir, le québécois Vincent Desharnais est revenu sur son premier match dans la LNH mercredi soir contre les Ducks d'Anaheim.

«C'était incroyable. D'avoir ma famille qui était là, c'était vraiment spécial. Ils ont beaucoup sacrifié pour que je puisse me rendre là où je suis présentement. C'était un moment magique», affirme le défenseur format géant de 6'6''. 

• À lire aussi: Oilers: Vincent Desharnais n’a jamais abandonné

• À lire aussi: À VOIR: un hommage rempli d’émotion pour P.K. Subban

Desharnais a également été occupé pour sa première soirée de travail dans le circuit Bettman, lui qui a passé un peu plus de 15 minutes sur la patinoire dans une victoire de 6-3. «Je n'aurais pas pu demander mieux. C'est sûr que le score a aidé, je ne crois pas que j'aurais eu le même temps de jeu si le score avait été de 2-1. J'ai beaucoup joué avec Darnell Nurse et je me sentais plus en confiance à mesure que le match avançait. Je vais essayer de bâtir sur ça à mon prochain match, peu importe ce sera quand.»

Un parcours atypique

La route qu'a empruntée le défenseur de 26 ans vers la Ligue nationale a été tout sauf tranquille. Après avoir boudé la LHJMQ, le natif de Laval a disputé quatre saisons dans les rangs universitaires américains à Providence College avant de faire le saut chez les professionnels avec le Thunder de Wichita, dans la East Coast League, en 2019-20. «J'ai essayé de m'améliorer à chaque jour depuis 10 ans et à chaque fois que je perdais confiance, j'avais du support autour de moi qui m'ont tellement aidé. Dix ans plus tard, je joue mon premier match dans la LNH avec Connor McDavid et Leon Draisaitl, c'est vraiment incroyable quand tu y penses. Tout le monde travaille fort, mais je pense que j’ai eu un parcours plus difficile que la plupart des autres joueurs qui se rendent jusqu’à la LNH.»

Il a d'ailleurs reçu une réception chaleureuse de la part des deux vedettes des Oilers après la rencontre : «Ils sont venus me voir pour me féliciter. Ils étaient impressionnés par le fait que j’ai joué dans la East Coast league, la Ligue américaine, que j’ai travaillé fort en fait. D’avoir ces gars-là qui me donnent le joueur du match c’est vraiment spécial », a conclu le choix de 7e tour des Oilers en 2016.

Voyez l’entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus.