Crédit : Getty Images via AFP

LNH

L’incroyable séquence des Bruins freinée par le Kraken

Publié | Mis à jour

Pour la première fois de la saison, les Bruins de Boston ont baissé pavillon en temps réglementaire au TD Garden. Le Kraken de Seattle l’a emporté 3 à 0 grâce à une autre excellente performance de Martin Jones, jeudi.

Le gardien de 33 ans a blanchi une deuxième formation de la section Atlantique de suite, après avoir frustré 21 fois le Canadien de Montréal lundi. Cette fois, il s’est dressé tel un mur devant les 27 tentatives des hôtes.

Les Bruins, qui présentaient un dossier de 19-0-3 à domicile avant le match du jour, ont ainsi subi une première défaite par blanchissage cette saison.

Le Kraken a frappé à chacun des engagements pour l’emporter. Brandon Tanev a ouvert la marque en déviant un tir d’un angle restreint au premier vingt, puis Eeli Tolvanen et Jaden Schwartz ont ajouté leur grain de sel avant la conclusion du duel.

Tolvanen s’avère un véritable vol pour l’équipe de l’État de Washington. Depuis qu’il a été réclamé au ballotage des Predators de Nashville, l’ailier finlandais a inscrit quatre buts et six points en sept matchs.

La plus jeune organisation du circuit Bettman surfe sur une séquence de six victoires, dont cinq ont été obtenues face à des équipes de l’Association de l’Est.

Sans réponse sans Matthews

LEAFS_RED_WINGS -

À Detroit, l’absence d’Auston Matthews a fait mal aux Maple Leafs de Toronto, qui ont plié l’échine 4 à 1 face aux Red Wings.

Tenu à l’écart pour un deuxième match consécutif en raison d’une blessure dont la nature n’a pas été dévoilée, Matthews a regardé ses coéquipiers se buter à un Ville Husso en pleine possession de ses moyens.

Seul le défenseur Rasmus Sandin a trompé sa vigilance grâce à un tir qui a ricoché sur le bâton de Dylan Larkin.

Le capitaine des Red Wings s’est repris de belle façon en mettant en scène les buts de Lucas Raymond et de Ben Chiarot. L’ancien du CH a fait secouer les cordages d’une cage abandonnée en fin de match.

Alors qu’il ne restait que 20 secondes à la rencontre, le jeune Moritz Seider a complété la marque grâce à un laser de la ligne bleue. La guigne de la deuxième année semble d’ailleurs avoir le défenseur allemand, qui ne compte que 18 points en 40 rencontres après en avoir accumulé 50 la campagne dernière.

Ilya Samsonov a connu de bien meilleures soirées devant la cage torontoise. Il n’a effectué que 19 parades, contre 32 pour son vis-à-vis.

Les Jets l’emportent encore

À Buffalo, les Jets de Winnipeg ont signé un sixième gain à leurs sept derniers matchs en battant les Sabres 4 à 2 grâce à 39 arrêts de Connor Hellebuyck.

Le gardien a été solide pendant toute la rencontre, ce qui a permis à Kyle Connor de prendre en main la fin de match. Le franc-tireur s’est amené complètement seul face à Ukko-Pekka Luukkonen sur une bonne remise de Nikolaj Ehlers. Connor a servi une superbe feinte au portier finlandais pour donner les devants aux Jets.

Karson Kuhlman a ensuite fermé les livres dans un filet désert, sur une passe de Connor. Josh Morrissey et Dylan Samberg ont également secoué les cordages pour les visiteurs.

Il s’agit d’un troisième revers consécutif, chaque fois au KeyBank Center, pour les Sabres.