Canadiens de Montréal

Le message de P.K. a énergisé le Canadien

Publié | Mis à jour

Même s’il n’a pas enfilé ses patins pour le match, P.K. Subban mérite une étoile dans la victoire du Canadien contre les Predators de Nashville.

Son discours et sa célébration («triple low five») avec Carey Price ont donné une bonne dose d’énergie aux hommes de Martin St-Louis. 

subban -

En vidéo principale, voyez les commentaires donnés par Subban aux journalistes présents au Centre Bell, lors du premier entracte.

Ces derniers ont connu un début de match inspiré, une des lacunes de l’équipe au cours des dernières semaines.

«Il a fait sa job, a souligné Martin St-Louis avec un sourire après la rencontre. Il a apporté de l’énergie. P.K. n’a pas été honoré seulement pour ce qu’il a fait sur la glace, mais aussi à l’extérieur de celle-ci.

msl -

«Nous avons donné le premier but du match, mais nous avons connu une bonne première période quand même. On a continué à se battre. Je suis content pour les gars de se faire récompenser.

«Ce n’est pas juste la victoire qui est importante, mais c’est aussi de la façon que nous l’avons acquise.»

Stratégie payante

St-Louis a changé ses habitudes en utilisant 11 attaquants et sept défenseurs. Ce fut la bonne décision.

PREDATORS_CANADIENS -

Jonathan Drouin, qui pivotait encore la quatrième unité, a connu son meilleur match de la saison avec trois passes. Il a été le chef d’orchestre de l’avantage numérique alors qu’il a mis en scène les deux buts de Cole Caufield.

Malgré son excellente prestation, le Québécois n’était pas disponible pour répondre aux questions des journalistes. C’est bien dommage.

La connexion entre Drouin et Caufield semble bien installée. St-Louis doit se croiser les doigts afin qu’elle continue de fonctionner lors des prochains matchs.

caufield -

En défense, lorsqu’Arber Xhekaj a laissé tomber les gants contre Tanner Jeannot, St-Louis pouvait compter sur la présence de Justin Barron pour le remplacer dans la rotation. Ce dernier a connu quelques bons moments.

Encore Montembeault

Les Preds ont mis beaucoup de pression sur la défensive dans les cinq dernières minutes du match. Ils ont même utilisé Mikael Granlund en défensive pour se donner plus de punch à l’attaque.

Par contre, ils se sont butés à un Samuel Montembeault en grande forme. Le Québécois, qui disputait un deuxième match consécutif, a repoussé 39 rondelles. Ce total aurait été plus élevé sans les 24 tirs bloqués de ses coéquipiers.

Montembeault -

Ses défenseurs ont aussi livré une bonne prestation. Parmi eux, Xhekaj était à son mieux alors qu’il a distribué plusieurs bonnes mises en échec. Il était comme un poisson dans l’eau dans un match robuste.