Canadiens de Montréal

Joshua Roy encensé par un recruteur de la LNH

Publié | Mis à jour

Recruteur amateur depuis une décennie au profit des Predators de Nashville, Jean-Philippe Glaude a encensé la sélection de Joshua Roy, 150e au total par les Canadiens de Montréal lors de l’encan 2021.

«Je regardais évoluer Joshua Roy au Championnat mondial junior de hockey et chapeau à l’organisation du CH ainsi qu’à Serge Boisvert pour le bon travail», a-t-il fait valoir de passage à l'émission JiC.

Pourquoi avoir passé droit sur Roy?

«À son année de repêchage, Joshua Roy avait été échangé dans le circuit Courteau.»

«À l’époque, sa forme physique et son éthique de travail étaient remises en question», toujours selon l'homme de hockey.

«J’appréciais le joueur, mais il a tout de même glissé jusqu’en cinquième ronde.»

«Chapeau à Roy et aux recruteurs du Tricolore. Surtout chapeau à l’organisation du Phoenix de Sherbrooke qui a encadré le jeune, car sa forme physique était beaucoup mieux, dès la saison suivante», a conclu Glaude au sujet de l'espoir âgé de 19 ans.

Une introspection nécessaire

«Ce n’est pas seulement d’analyser nos bons coups, on se doit de regarder les joueurs en qui on croyait plus ou moins et qui ont percé ailleurs dans la Ligue nationale de hockey (LNH).»

L’éclosion d’Anthony Richard

Les Predators de Nashville ont recruté dix Québécois lors des dix derniers repêchages. De ce nombre, on retrouve l’attaquant Anthony Richard, aujourd’hui membre de l’organisation montréalaise.

«J’ai mentionné à nos dirigeants qu’on aurait pu donner plus de matchs à Anthony Richard pour lui offrir une vraie chance et voir sa vraie valeur», a martelé Glaude.

«C’est un athlète que j’aimais et que j’aime encore. Je crois qu’Anthony mérite une chaise dans la LNH en raison de sa vitesse. Richard peut avoir le rôle de joueur d’énergie et peut tirer son épingle du jeu en désavantage numérique, entre autres.»

Toute une cuvée en 2023

«C’est une année très excitante si tu repêches dans le top 5.»

«Ce qui m’impressionne le plus chez Connor Bedard, outre son talent sur la patinoire, c’est le fait qu’il en veut toujours plus», aux dires du sélectionneur des Preds.

«Quand un joueur à un talent élite jumelé à une telle mentalité, ça ne fait que rehausser la culture d’une organisation.»

«Lorsqu’il marque, il est content. Par contre, tu vois dans ses yeux qu’il pense déjà au prochain but, à la prochaine présence. Mentalement, il veut faire la différence.»

Un hommage à P.K. Subban

«C’est une soirée particulièrement spéciale en raison de l’hommage à P.K. Subban. Il a connu de belles années au sein de notre organisation, ça s'annonce toute une soirée», a-t-il exprimé à l'aube d'un duel opposant le Bleu-Blanc-Rouge aux Predators, jeudi soir.

«Je n’ai que de bons souvenirs de P.K. à Nashville. Que du positif.»

Voyez l'entrevue complète dans la vidéo principale ci-dessus.