Canadiens de Montréal

À VOIR: un hommage rempli d’émotion pour P.K. Subban

Publié | Mis à jour

P.K. Subban n’a laissé personne indifférent à Montréal et au Québec. Il a été polarisant du début à la fin de ses sept saisons avec le Canadien. 

Les amateurs, eux, n’ont pas oublié le défenseur. On a pu le constater lors d’une cérémonie qui a été présentée en son honneur avant la rencontre entre le Canadien et les Predators, jeudi soir.

Revivez ce moment magique en consultant la vidéo disponible ci-dessus.

Après une vidéo de ses meilleurs moments dans l’uniforme du Tricolore, Subban s’est pointé avec un large sourire au centre de la patinoire. Les gens se sont levés d’un trait pour l’applaudir et ils ont scandé : P.K. ! P.K. ! P.K. !

Une belle dose d’amour à l’endroit de l’ancien numéro 76. Tiré à quatre épingles comme toujours, Subban était accompagné d’une petite fille en fauteuil roulant qui fréquente l’Hôpital de Montréal pour enfants, Mila.

Il s’est emparé d’un micro et on a reconnu ses talents d’orateur. Il n’a rien perdu de son enthousiasme légendaire. Il a prononcé plusieurs phrases en français. Une belle marque de respect envers les amateurs francophones.

«Bonsoir Montréal!», a-t-il lancé d’entrée de jeu.

«D’être honoré par l’organisation avec le plus d’histoire dans le hockey, ça représente beaucoup pour moi», a-t-il poursuivi en anglais.

Il a remercié tous les membres de sa famille, ses anciens coéquipiers et tous les membres du personnel du Canadien qui l’ont appuyé durant son séjour à Montréal.

À quelques reprises, l’ancien joueur a eu les yeux humides. Il était ému de voir que les amateurs montréalais ne l’avaient pas oublié.

Le propriétaire Geoff Molson était dans le couloir menant à la patinoire. Il était heureux de voir son ancien joueur être accueilli de cette façon même si celui-ci n’a pas toujours fait l’unanimité dans le vestiaire de son équipe.

Price: la cerise sur le gâteau

La conclusion de la cérémonie a été l’image du style de jeu de Subban: spectaculaire.

«Chaque fois que j’ai porté le chandail du Canadien, je l’ai toujours fait avec passion, a ajouté l’homme de 33 ans avant de se tourner vers le banc du Canadien. Les gars, lorsque vous portez ce chandail, donnez toujours tout ce que vous avez et vous devez jouer avec passion.»

Il gardait le meilleur pour la fin. Carey Price s’est pointé sur la glace pour effectuer leur célèbre célébration qu’ils faisaient après chaque victoire. Ils ont fait un «triple low five» au grand plaisir de la foule qui a explosé sous un tonnerre d’applaudissements.

«Je t’aime pour la vie Montréal!», a-t-il conclu en quittant la patinoire avec Price.

Clin d’œil à Mme Béliveau

On se souvient que Subban avait une relation privilégiée avec la femme de Jean Béliveau, Élise. Même s’il a quitté Montréal depuis plusieurs années, il a gardé contact avec Mme Béliveau.

Cette dernière n’a pas été en mesure d’assister à la rencontre. Si elle avait pu, elle aurait été à son banc habituel. Subban lui a fait un clin d’oeil.

On a senti que ça venait du fond du cœur.

«Je sais qu’elle n’a pas pu être présente pour cette cérémonie, mais je pense fort à elle», a-t-il mentionné en envoyant un bec soufflé à Mme Béliveau à la caméra.

Durant ses 13 saisons dans la LNH, Subban a inscrit 467 points, dont 115 buts, en 834 rencontres. Il a connu ses meilleures années avec le Canadien avec 63 buts et 215 passes en 434 matchs.

D’ailleurs, il a remporté le trophée Norris, remis au meilleur défenseur, au terme de la saison 2012-13. C’est d’ailleurs cette campagne magique qui lui a permis de signer un contrat faramineux de 72 millions $ pour huit ans.

Après seulement deux ans, l’arrière a été échangé aux Predators de Nashville en retour de Shea Weber en 2016. Une transaction qui a fait couler beaucoup d’encre et qui a apporté de nombreuses comparaisons sur la table entre les deux joueurs.