Crédit : AFP

Coupe du monde 2022

L'Argentine rejoint les Pays-Bas en quarts de finale

Publié | Mis à jour

Ce ne fut pas facile, mais l’Argentine est venue à bout des coriaces Australiens en huitièmes de finale de la Coupe du monde de soccer du Qatar, samedi, l’emportant 2 à 1 à Ar-Rayyan.

Les seuls représentants de l’Océanie à ce tournoi se sont bien défendus malgré l’immense défi devant eux, et ils ont même donné la frousse à l’«Albiceleste» en marquant à la 77e minute de jeu.

• À lire aussi: Les Pays-Bas accèdent aux quarts de finale

Dans les tout derniers instants des arrêts de jeu, Emiliano Martinez a réalisé un très bel arrêt devant le jeune Garang Kuol, qui, à seulement 18 ans, aurait pu devenir le héros de l’Australie.

«On est satisfait, a lancé après la rencontre l’entraîneur-chef des vainqueurs, Lionel Scaloni, selon l’AFP. Ç’a été un match très difficile. Ils nous ont imposé une pression forte en première demie.

«C’est un match typique de Coupe du monde. On a affronté un adversaire très dur. Les gens doivent comprendre qu'en Coupe du monde, la difficulté est maximale.»

 Lionel le messie 

Il s’agissait du 1000e match en carrière de Lionel Messi, qui en a profité pour marquer sur une belle pièce de jeu à la 35e minute. Ce faisant, il a devancé le légendaire Diego Maradona avec un neuvième but en Coupe du monde, un record de l’Argentine.

D’ailleurs, mercredi, après la victoire de 2 à 0 face à la Pologne, Messi avait eu une pensée pour Maradona après avoir éclipsé sa marque pour le plus grand nombre d’apparitions en Coupe du monde pour un joueur argentin.

«Je l’ai appris récemment, je ne le savais pas, avait avoué le numéro 10. C’est un bonheur de pouvoir continuer à atteindre ce genre de records. Je crois que Diego serait super heureux pour moi, parce qu’il m’a toujours témoigné beaucoup d’affection. Il était toujours content quand les choses marchaient bien pour moi.»

Julian Alvarez a été l’autre marqueur du duel du jour pour l’Argentine. Il a été très lucide à la 57e minute en profitant d’une bourde du gardien Mathew Ryan pour inscrire le but de la victoire.

Les Argentins croiseront en quarts de finale les Pays-Bas. Et la tâche ne s’annonce pas mince, aux dires de Scaloni.

«C'est une équipe qui a les idées très claires, qui a des points forts, mais aussi des points faibles, dont on essaiera de profiter, a noté le pilote argentin. Ce sera un très beau match entre deux sélections historiques. Malheureusement, une d'entre elles devra partir.»