Crédit : Photo AFP

NFL

Une victoire et une grosse perte pour les Bills

Publié | Mis à jour

Un placement de Tyler Bass a brisé l’égalité en fin de match et les Bills de Buffalo ont vaincu les Lions 28 à 25, jeudi à Detroit.

Josh Allen a certainement eu son mot à dire dans cette victoire, lui qui a réussi deux passes de touché en plus de traverser la ligne des buts une autre fois avec ses jambes. 

Le quart des Bills (8-3) a complété 24 de ses 42 passes pour 253 verges, subissant au passage une interception.

Dans le clan des Lions (4-7), Jared Goff a trouvé ses receveurs 23 fois en 37 tentatives pour 240 verges, dont D.J. Chark et Amon-Ra St. Brown dans la zone des buts.

Miller blessé

Malgré cette victoire, les Bills ont peut-être subi une lourde perte puisque Von Miller s’est blessé au genou en fin de première demie lorsqu'un joueur adverse est tombé sur sa jambe. Il n’est pas revenu au jeu par la suite, et un test d’imagerie par résonance magnétique sera nécessaire pour déterminer l’étendue des dégâts.

Miller, 33 ans, s’est joint aux Bills lors de la saison morte. Le secondeur a jusqu’ici réussi huit sacs du quart, 19 plaqués et un échappé provoqué.

Les Vikings tiennent le coup

Les Vikings du Minnesota tenaient mordicus à se relever, quatre jours après une défaite humiliante face aux Cowboys de Dallas. C’est ce qu’ils ont fait, non sans difficulté, face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre, l’emportant 33 à 26 au U.S. Bank Stadium.

Les Vikings (9-2), qui devraient facilement mettre la main sur le titre de la section Nord de la Nationale, sont parvenus à effacer l’ardoise après un revers de 40 à 3 face à la bande à Dak Prescott.

Une fois de plus, le receveur éloigné étoile Justin Jefferson a été de tous les instants de cette victoire. Il a inscrit un touché et a établi une nouvelle marque dans la NFL pour le nombre de verges récoltées lors des trois premières saisons d’une carrière, avec 4248.

Le touché de la victoire a toutefois été l'œuvre d’Adam Thielen, repéré dans la zone des buts par Kirk Cousins. Le quart-arrière des Vikings, qui a été excellent en complétant 30 de ses 37 relais pour 299 verges aériennes, a aussi lancé une passe de touché à T.J. Hockenson.

Les Patriots sont passés bien près de changer l’allure du match et de prendre les devants 29 à 23 au troisième quart, mais un touché de Hunter Henry a été refusé après une reprise vidéo, puisque la passe de Mac Jones a été jugée incomplète.

Le pivot des Patriots a d’ailleurs bien paru dans la défaite. Il a permis à Henry et Nelson Agholor de visiter la zone des buts et a amassé 382 verges par la passe.

Ce revers place provisoirement les Patriots (6-5) au dernier rang de la section Est de l’Américaine, la plus corsée de l’association.

Rien ne va plus pour les Giants

Les Giants de New York ont subi un troisième revers en quatre duels et ont poursuivi leurs insuccès à l’Action de grâce américaine en étant battus 28 à 20 par les Cowboys, à Dallas.

Le jour de la dinde n’est vraiment pas un gage de succès pour la formation de la Grosse Pomme, qui n’y a pas gagné depuis 40 ans. Ils ont perdu en 1992, en 2009 et en 2017.

Pis encore, les Giants (7-4) ont inscrit leur premier touché offensif à «Thanksgiving»... en 84 ans. Saquon Barkley a franchi la zone des buts sur une verge au deuxième quart, permettant aux siens de prendre les devants 10 à 7. 

Daniel Jones a également lancé à Richie James pour un majeur en toute fin de rencontre.

Les Cowboys (8-3) ont ajouté tous leurs points sur des touchés. Dak Prescott a trouvé deux fois Dalton Schultz dans la zone payante au troisième quart. Ezekiel Elliott et Peyton Hendershot ont fait de même sur des courses.