Crédit : Getty Images via AFP

NBA

Une suspension coûteuse pour Patrick Beverley

Publié | Mis à jour

Le meneur des Lakers de Los Angeles Patrick Beverley n’a pas profité du bénéfice du doute et il a écopé jeudi d’une suspension de trois matchs pour ses agissements lors du duel de mardi face aux Suns de Phoenix.

Beverley, qui n’en est pas à ses premières frasques sur le parquet, a poussé violemment son adversaire Deandre Ayton au quatrième quart. Le centre des Suns se moquait à ce moment de l’arrière Austin Reaves, étendu au sol après avoir été la cible d’une faute flagrante de Devin Booker.

La NBA a justifié sa décision ー qui coûtera 268 965 $ en salaire à Beverley ー en citant son «historique de gestes antisportifs».

En réaction à cette sanction, le joueur de 34 ans a admis ses torts sur Twitter.

«C’était un grand manque de professionnalisme de ma part, a-t-il écrit. J’aurais définitivement pu agir de façon différente. Je suis un grand garçon et j’accepterai les répercussions de mes actions.»

Celui qui est surnommé «Pat Bev» a inscrit en moyenne 4,1 points, 3,9 rebonds et 2,9 mentions d’assistance en 14 départs avec l’équipe californienne.

Ce début de saison difficile correspond d’ailleurs à celui des Lakers (5-11), avant-derniers de l’Association de l’Ouest de la NBA, malgré la présence de super vedettes comme LeBron James et Anthony Davis.