Canadiens de Montréal

«Un peu trop» de succès aux yeux de la direction du CH?

Publié | Mis à jour

Le calendrier de la LNH arrive bientôt au troisième mois d'activités et plusieurs équipes sont nez à nez au classement. Les Canadiens de Montréal, avec cinq victoires à leurs huit dernières sorties, ne sont qu’à une victoire d’une place en séries.

Si certains s’attendaient à voir les Montréalais (10-9-1) croupir dans les bas-fonds dès le quart de saison, c’est un tout autre scénario qui se dessine après 20 joutes.

Crédit photo : L'Après-match LNH, TVA Sports

Ce succès perturbe-t-il le plan de reconstruction de la direction? La question se pose et une anecdote du journaliste du Journal de Montréal Jean-François Chaumont y répond en partie.

Le scribe affecté à la couverture du Tricolore a raconté jeudi à l’émission L’Après-match LNH avoir croisé un membre de la direction après un gain à l’étranger.

«Je me souviens d’avoir pris l’ascenseur avec un dirigeant du Canadien après une victoire sur la route. Je disais "ça va bien pour le CH!". Cette personne est partie à rire. Elle m’a dit "un peu trop!".»

Avec 23 points à sa fiche, la troupe de Martin St-Louis n’est qu’à trois points des Rangers de New York (24), puis elle accuse deux petits points de retard sur le Lightning de Tampa Bay (23). Ces deux clubs occupent présentement les deux places d’équipes repêchées de l’Association de l’Est.

Crédit photo : L'Après-match LNH, TVA Sports

Il serait toutefois étonnant, aux dires des experts, que le directeur général Kent Hughes liquide des choix au repêchage pour favoriser un parcours en éliminatoires.

«Je ne pense pas qu’on va changer le plan complètement. On va garder la même orientation. Le Canadien ne donnera pas son choix de premier tour pour obtenir du renfort à court terme», laisse entendre Chaumont.  

Loin de gagner la loterie

Pour sa part, l’animateur Dave Morissette aimerait voir les Canadiens «se battre jusqu’au tout dernier match pour une place en séries».

«Je pense qu’on est rendu là. Il n’y a plus personne qui parle de Connor Bedard dans votre entourage? Les Sénateurs d’Ottawa sont en avance...»

L’ex-gardien Pascal Leclaire fait valoir que terminer au dernier rang n’est pas un gage de succès pour gagner le tout premier choix au total et que certaines équipes bien rodées mettent plus de temps à se mettre en marche.

Crédit photo : Photo AFP

Mercredi à Columbus, le Bleu-blanc-rouge a pris la mesure des Blue Jackets 3-1 à Columbus, même s’il n’a pas connu un grand match sur le plan de l’exécution. Surtout en défense. Le gardien Samuel Montembeault a sauvé les meubles avec un total de 30 arrêts.

Il a aussi été question du développement du Bécancourois à l’émission.

À voir dans la vidéo, en tête d’article.