Boxe

Ramsay dévoile les plans pour Makhmudov et Beterbiev

Publié | Mis à jour

Cette semaine dans le balado «Le dernier round», Mathieu Casavant et Russ Anber s’entretiennent avec l’entraîneur Marc Ramsay.

Les deux experts boxe de TVA Sports abordent plusieurs sujets avec lui, dont les plans pour ses protégés Arslanbek Makhmudov et Artur Beterbiev, l’importance de présenter des galas en région et des nouvelles sur Erik Bazinyan et Christian Mbilli, d’autres boxeurs d’Eye of the Tiger Management. Marc répond également à plusieurs questions du public. À voir dans la vidéo ci-dessus ou à écouter ici:

Makhmudov (15-0, 14 K.-O.) remontera dans le ring le 16 décembre à Shawinigan. Après avoir vu deux adversaires se désister, il affrontera finalement Michael Wallisch. 

Ramsay avoue qu’il aurait préféré un rival de meilleure qualité que l’Allemand à la fiche de 23-5 (16 K.-O.).

«Aucun promoteur ne peut forcer un boxeur à embarquer dans le ring, alors on se retrouve dans la situation où on est maintenant. On doit se contenter de Wallisch. On aurait aimé quelque chose d’un peu plus épicé pour Arslanbek. Wallisch a quand même déjà affronté de bons boxeurs, mais on aurait aimé quelque chose d’un peu mieux», a-t-il reconnu.

«C’est difficile de trouver des adversaires chez les poids lourds en ce moment. Le marché est très restreint. Ça prend beaucoup de moyens pour attirer des poids lourds ici. C’est particulièrement difficile d’ici la fin de l’année, on dirait que tout le monde veut boxer d’ici la fin de 2022. Il n’y a pas beaucoup d’options», a ajouté Ramsay.

En attendant un éventuel combat de championnat du monde, «Makhmudov va profiter de ce temps-là pour continuer de progresser». 

«Il est conscient qu’il a des choses à améliorer. Quand on aura un coup de téléphone, on sera prêt à aller dans un combat de championnat du monde et le gagner. Mais on n’est pas pressé non plus.»