LNH

Jack Campbell s'est cassé le nez... au banc!

Publié | Mis à jour

Le gardien des Oilers d’Edmonton Jack Campbell a subi une fracture du nez lors du duel des siens face aux Devils du Jersey, lundi, même s’il n’était pas en action.

Malchanceux, le portier américain s’est fait atteindre au visage par une rondelle alors qu’il était assis au banc des Oilers. Un tir de son jeune coéquipier Dylan Holloway a dévié sur le bâton du défenseur Dougie Hamilton avant d’aboutir sur le pif de Campbell, qui a dû quitter la rencontre. Voyez la séquence dans la vidéo ci-dessus.

Les Oilers n’ont ainsi eu d’autre choix que de faire appel au gardien substitut d’urgence George Blinik comme auxiliaire à Stuart Skinner. Ils se sont finalement inclinés 5 à 2.

Malgré cet épisode malencontreux, Campbell était déjà de retour à l’entraînement mardi. Calme et souriant, il a indiqué aux journalistes après la séance qu’il se sentait «bien» et que sa blessure n’avait «rien de trop grave».

Il pourrait être envoyé dans la mêlée dès mercredi, lorsque les Oilers visiteront les Islanders de New York.

Quelques mois après avoir paraphé une lucrative entente de cinq ans et 25 millions $ avec la formation albertaine, Campbell peine à trouver ses aises. Il affiche un médiocre taux d’efficacité de ,873 après 10 rencontres, au cours desquelles les Oilers ont montré un dossier de 6-4-0.

En autant de duels, le jeune Stuart Skinner est beaucoup plus impressionnant avec un taux de ,921.

Avant cette saison, Campbell évoluait avec les Maple Leafs de Toronto depuis 2020. En carrière dans la Ligue nationale de hockey, il a montré une fiche de 77-43-14, un taux d’efficacité de ,913 et une moyenne de buts alloués de 2,65.