FBL-WC-2022-PRESSER-BEL

Crédit : AFP

Coupe du monde 2022

Mondial: le Canada a tout le respect des Belges

Publié | Mis à jour

Considérée comme l’un des poids lourds de la Coupe du monde de soccer, la formation belge n’a pas l’intention de se laisser endormir par le Canada quand les deux pays croiseront le fer mercredi au Qatar.

L’équipe de l’international de Manchester City Kevin De Bruyne a d’ailleurs eu droit à un avertissement dans un match amical, vendredi. Le revers de 2 à 1 aux mains de l’Égypte n’a rassuré personne au sujet des Diables rouges, qui ont cependant l’intention de prendre au sérieux leurs prochains rivaux malgré le 41e rang mondial de l’unifolié.

Certes, le dernier match du Canada dans un Mondial date de 1986, sauf qu’il s’agit d’un passé bien lointain. Le présent évoque davantage un pays qui a terminé au sommet du groupe de qualification de la CONCACAF et qui mise entre autres sur une arme de choix, Alphonso Davies. Évoluant avec le Borussia Dortmund, dans la Bundesliga, le défenseur Thomas Meunier est bien placé pour parler des qualités du joueur qu’il affronte souvent lors des duels avec le Bayern Munich.

«Oui, ce fameux ailier... c’est un très bon athlète. J’ai essayé de les suivre un peu, lui tout comme d’autres comme Jonathan David. Je pense réellement qu’ils possèdent une très bonne génération de jeunes joueurs, un peu à l’image des Américains qui ont des gars dans les meilleures ligues européennes, a-t-il souligné en conférence de presse. On ne doit sous-estimer personne. Je crois que nous sommes dans un groupe très équilibré. Évidemment, sur papier, nous avons une excellente équipe, mais au final, vous devez effectuer le travail.»

Des chances de gagner à 50%

Meunier estime que ce serait une erreur de garantir une victoire avant même le premier coup de sifflet.

«Ce sera genre de match serré pendant lequel il faudra tout donner afin d’éviter les regrets après 90 minutes, a-t-il ajouté. Actuellement, il est difficile pour moi de mentionner si nous allons être les meilleurs de la section ou non.»

Le discours est similaire du côté du milieu de terrain Youri Tielemans, interrogé sur les probabilités de succès des siens, mercredi. «C’est 50-50. Vous savez, c’est la Coupe du monde et les deux équipes en seront à leur premier match. Il faudra être prêt pour ce défi et il en va de même pour eux. Leurs joueurs n’ont jamais été au Mondial, tandis que les nôtres y ont pris part. Toutefois, ça n’enlève rien au fait qu’il s’agira du début pour les deux formations et on devra mettre de la qualité sur la surface de jeu», a indiqué celui qui porte l’uniforme de Leicester City, en Premier League.

Outre les deux nations qui se mesureront au Stade Al Rayyan, la Croatie et le Maroc sont les deux autres membres du groupe F.