LNH

Power Rankings : semaine du 21 novembre

Publié | Mis à jour

Les états des forces de Sportlogiq cherchent à apporter un regard objectif sur la performance de chaque club dans la LNH. Nous nous penchons sur des statistiques pour évaluer non seulement les résultats de chaque équipe, comme le différentiel de buts et le pourcentage de points obtenus, mais aussi le processus, pour savoir quels clubs peuvent s’attendre à progresser ou régresser. 

Pour ce 2e point, nous utilisons notamment le différentiel de buts attendus. Cette statistique mesure la qualité et la quantité de tirs obtenus et accordés par chaque formation. Un différentiel positif indique un club qui obtient régulièrement plus de chances que ses adversaires et peut donc s’attendre à l’emporter au pointage tôt ou tard, tandis qu’un différentiel négatif est généralement mauvais signe pour les succès futurs. 

Nous considérons les statistiques pour la saison 2022-23 seulement, avec une emphase sur les 21 derniers jours pour illustrer le jeu récent de chaque club. 

Une seule victoire en trois matchs pour le CH cette semaine, mais ils ont gagné en style samedi soir. Cole Caufield a marqué avec moins de 2 secondes à jouer pour envoyer le match en prolongation grâce à une magnifique passe de Nick Suzuki. Suzuki l’a ensuite remporté pour le CH avec une superbe feinte en tir de barrage.  

Montréal continue d’être un club excitant à regarder jouer cette année. Le retour de Mike Matheson devrait aider à solidifier une défensive qui en a surpris plus d’une malgré son manque d’expérience. Il y a toujours des signes inquiétants, comme la 28e place en différentiel de buts attendus, un mauvais présage pour les succès du CH à long terme cette saison. Malgré tout, les hommes de Martin St-Louis continuent à défier les attentes. Peu de gens auraient prévu une fiche de 9-8-1 après 18 matchs, surtout sachant que Matheson et Joel Edmundson allaient rater plusieurs matchs. 

Rang Équipe Prog Fiche
Rang
Équipe
Prog
Fiche
+ Afficher la liste complète