Canadiens de Montréal

«Martin St-Louis était une véritable plaie à diriger»

Publié | Mis à jour

John Tortorella ne rate visiblement jamais une occasion de faire les manchettes. 

En entrevue avec Renaud Lavoie, avant le match opposant les Flyers aux Canadiens, l'entraîneur-chef de Philadelphie a déclaré que Martin St-Louis n'était pas un joueur facile à diriger.

«Nous avons une relation très spéciale. Martin St-Louis était une véritable plaie à diriger, mais notre relation est à un autre niveau maintenant. Je suis très content de ce qu'on a réalisé ensemble et je suis très excité pour lui du défi qu'il a avec les Canadiens. On se parle beaucoup pendant les étés. J'ai tellement appris de lui quand je l'avais comme joueur et je vais continuer à apprendre de lui maintenant qu'il est entraîneur.»

De son côté, St-Louis a admis qu'il remettait parfois en question le système de jeu de son ancien entraîneur. Ce dernier se montrait toutefois ouvert aux suggestions.

«Je le remettais parfois en question sur la manière dont on jouait. Des fois, je lui amenais des idées un peu plus modernes, mais sa porte était ouverte pour discuter. C'est ça que j'apprécie beaucoup de ''Torts''. C'est quelqu'un qui a eu un gros impact sur ma vie. Il m'a donné la plateforme pour m'exprimer. On était deux gars qui voulaient la même chose et on avait besoin l'un de l'autre. J'ai beaucoup de respect pour lui.»

Voyez les entrevues dans la vidéo ci-dessus.