LHJMQ

Les Eagles maîtrisés à Chicoutimi

Publié | Mis à jour

Les Saguenéens de Chicoutimi retrouvaient leurs partisans après une séquence de quatre parties sur la route. À l’occasion du traditionnel match des toutous, les Bleus ont défait les Eagles du Cap-Breton par la marque de 4 à 1, samedi soir.

Avant la partie, les Sags et les Eagles cumulaient chacun le même nombre de points, soit 18. À l’image du classement, les deux équipes se sont livré un chaud combat dans lequel les locaux se sont montrés plus opportunistes.

«Je suis content de la manière qu’on s’est comportés parce quand tu reviens d’un voyage dans les Maritimes, le premier match à domicile est toujours difficile, a affirmé l’entraîneur-chef de Chicoutimi, Yanick Jean. On s’est imposés et on a bien généré offensivement.»

La formation chicoutimienne a bombardé le filet du Cap-Breton en dirigeant 20 tirs en première période, mais en vain. Étienne Tremblay-Mathieu a été efficace dans le premier tiers en obtenant plusieurs chances de marquer.

Les toutous virevoltent

Félix Bédard s’est offert un beau cadeau d’anniversaire en inscrivant les Sags au pointage. Fraîchement âgé de 19 ans, l’attaquant a sauté sur un retour de lancer avant de voir une pluie de toutous s’abattre sur la patinoire dans le cadre du traditionnel match.

Après ce premier filet attendu dans la joute, les Eagles ont sonné la charge très rapidement. Alors que le Tchèque Ivan Ivan exerçait de la pression en zone offensive, le disque a fait un long rebond dans les airs avant de traverser la ligne des buts.

L’égalité n’a pas duré longtemps. Chicoutimi a repris son avance d’un but grâce à un superbe tir de Maxim Massé.

Andrei Loshko a rajouté un troisième filet pour le clan local. Bien posté dans l’enclave, le Biélorusse a bondi sur un autre retour de lancer.

Les Sags accueilleront leurs rivaux de la Côte-Nord, le Drakkar de Baie-Comeau, dimanche après-midi.

L’Océanic vient gâcher la fête à Bathurst (Alexandre D'Astous)

Julien Béland a marqué son deuxième but de la rencontre en prolongation pour donner la victoire à l’Océanic de Rimouski 4 à 3 face au Titan, gâchant ainsi la soirée de retrait du chandail de Thomas Beauregard samedi soir à Bathurst.

Béland a transporté la rondelle à partir du territoire défensif avant de contourner le défenseur du Titan et de parvenir à couper devant le but pour battre habilement le gardien du Titan Joshua Fleming. Luka Verreault, sur une passe de Béland, et Lyam Jacques ont les autres buts de l’Océanic.

«Nous avons très bien travaillé pour un deuxième match en deux jours avec plusieurs absents importants. Nous avons fait preuve de caractère. Robert (Gabriel) a bien fait ça. Je suis très content des Maltais, Brunet, Aguilar et Côté, qui est revenu fort après avoir commis une bévue en début de match», a analysé l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil.

Première période endiablée

L’attaquant de 20 ans Luka Verreault a ouvert la marque à 1 min 18 s avec son sixième de la saison sur une belle passe de son comparse Julien Béland. Simon Maltais avait lancé la séquence. Le Titan a répliqué avec deux buts en deux minutes.

Riley Kidney a battu Gabriel Robert avec un bon tir puis Jacob Mathieu a malencontreusement redirigé la passe de Nolan Forster derrière son gardien. Forster étant crédité de son deuxième filet de la campagne. Lyam Jacques a créé l’égalité en milieu de période sur une passe de Maltais avec un tir dans le haut du filet.

Les deux équipes se sont échangé un but en deuxième période, mais si l’Océanic a dominé l’engagement 13-2 au chapitre des lancers. Julien Béland a battu le gardien Joshua Fleming avec un tir parfait sur des passes de Verreault et Alexandre Blais. La réplique est venue moins de deux minutes plus tard par l’entremise de Ben Allison avec un tir partiellement arrêté par Gabriel Robert.

Troisième tranquille

En milieu de troisième période, l’Océanic n’est pas parvenu à marquer lors d’une supériorité numérique de minutes à la suite d’une pénalité majeure imposée à Joseph Heneberry pour une mise en échec à la tête à l’endroit de Maxime Coursol.

Avant le match, le Titan a retiré le chandail numéro 28 de Thomas Beauregard qui a notamment inscrit 71 buts en 2006-07.

L’Océanic avait apporté un seul changement à sa formation alors que Gabriel Robert était le gardien partant après trois départs consécutifs de Patrik Hamrla. Mathis Gauthier, William Dumoulin, Luke Coughlin, Xavier Filion et Jude Campbell sont tous absents.

L’Océanic rendra visite aux Cataractes vendredi prochain.