Canadiens de Montréal

Cole Caufield à l’origine d’un petit miracle

Publié | Mis à jour

Le Canadien n’abandonne jamais. Cole Caufield a marqué le but égalisateur alors qu’il ne restait que 1,9 seconde au cadran en troisième période et Nick Suzuki a inscrit l’unique but en tirs de barrage dans un gain de 5 à 4 contre les Flyers de Philadelphie.

Le CH bourdonnait depuis de nombreuses secondes dans le territoire des Flyers en fin de rencontre.

Avec six patineurs sur la glace, Caufield a fait bondir les partisans de leurs sièges en décochant un tir parfait entre le poteau et la jambière droite de Carter Hart. Nick Suzuki et Sean Monahan ont obtenu les passes sur le but égalisateur.

«Tu ne peux pas vraiment trouver un meilleur sentiment qu’un but égalisateur à la toute fin du match, a raconté Caufield. J’étais heureux de mon tir, mais c’était toute une passe de Suzie. Il est resté patient même si les secondes s’écoulaient.»

«Suzuki me fait penser à un gars qui joue aux échecs, il calcule tous les coups à l’avance, a renchéri Martin St-Louis. Il savait qu’il ne restait pas beaucoup de temps, mais il a opté pour le bon jeu avec la passe.»

Pour Caufield, c’était un deuxième but dans ce match. Un onzième déjà cette saison. Pour le Tricolore, c’était une autre preuve de caractère.

Après une prolongation sans but, Suzuki a terminé le travail lors des tirs de barrage en étant le seul à toucher la cible.

Il a déculotté Hart d’une feinte rapide du revers. À l’autre bout de la patinoire, Jake Allen a repoussé les tirs d’Owen Tippett, Joel Farabee et Kevin Hayes. Allen a aussi joué de chance puisque Farabee a frappé les deux poteaux avec son tir.

Martin St-Louis a ainsi signé un gain à son premier match contre l’un de ses mentors, John Tortorella.

Les débuts de Matheson

Mike Matheson avait hâte d’endosser l’uniforme du Canadien. S’il garde le gilet, il y aura des traces de sueur pour encore plusieurs jours. Rétabli de sa blessure à un muscle abdominal, Matheson a terminé son premier match de l’année avec un temps de jeu de 24 min 20 s.

S’il était sur la glace pour les deux premiers buts des Flyers, à ses deux premières présences, le numéro 8 s’est drôlement bien racheté. Il a marqué son premier but de l’année et il a donné des minutes précieuses à son entraîneur en compagnie de Joel Edmundson.

Les mains de Tippett

Acquis des Panthers de la Floride dans l’échange de Claude Giroux, Owen Tippett sort tranquillement de sa coquille.

Le dixième choix au total au repêchage de 2017 a mené l’attaque des Flyers avec deux buts. Tippett a décoché six tirs sur Allen, mais il a tenté un total de 17 tirs. C’est énorme. Il avait la rondelle sur sa palette dès qu’il sautait sur la glace.

CE QU’ON A REMARQUÉ...

Des yeux partout

Nick Suzuki a un talent fou. On le savait déjà. En deuxième période, Suzuki a réalisé un superbe jeu. Il a tourné le dos au défenseur Travis Sanheim pour repérer Mike Matheson avec une passe du revers. Au passage, il a aussi endormi l’ailier Max Willman qui a foncé vers lui pour offrir plus d’espace à Matheson. Grâce à l’ingéniosité du capitaine, Matheson a marqué son premier but dans l’uniforme du CH. Suzuki a maintenant 23 points (11 buts, 12 passes) en 18 matchs.

Une rotation à prévoir

Avec le retour au jeu de Matheson, le CH a maintenant huit défenseurs en santé. Martin St-Louis doit en retrancher deux, lui qui n’a pas l’intention de miser sur une formation à sept défenseurs. Pour la visite des Flyers, Jordan Harris et Chris Wideman ont regardé l’action de la passerelle de presse. C’était la première fois cette saison que Harris sautait son tour. St-Louis a indiqué avant le match qu’il s’attend à établir une rotation entre Harris, Arber Xhekaj et Johnathan Kovacevic.

Dix et onze

Cole Caufield n’avait pas écrit son nom sur la feuille de pointage à ses deux derniers matchs. Il a rapidement freiné cette minuscule disette avec deux buts et une passe face aux Flyers. Il a marqué ses 10e et 11e buts de la saison. Il a créé l’égalité avec moins de deux secondes à jouer en troisième.

Deslauriers contre Xhekaj

Nicolas Deslauriers a les mains d’un bagarreur avec des jointures qui trahissent son métier. C’était visible lors de sa rencontre avec les médias avant le match. Le numéro 44 des Flyers a invité Arber Xhekaj pour une valse en deuxième période après une bonne mise en échec du défenseur recrue du CH contre Patrick Brown. 

SOMMAIRE

TIRS DE BARRAGE

arretallenso -

Suzuki a des mains magiques - 19 novembre 2022 -

TROISIÈME PÉRIODE

20:00 - Fin de la période

19:58 - Cole Caufield crée l’égalité avec moins de deux secondes à faire à la rencontre; quelle séquence incroyable

Cole Caufield soulève le Centre Bell avec un but avec moins de 3 secondes à jouer - 19 novembre 2022 -

08:17 - BUT PHI 4-3 Kevin Hayes redonne une avance d'un but aux Flyers à l'aide d'une puissante frappe

Kevin Hayes fait 4-3 Philly -

00:00 - Début de la période

DEUXIÈME PÉRIODE

20:00 - Fin de la période

18:57 - Mike Matheson porte son bâton au visage de Joel Farabee; punition majeure de quatre minutes 

16:32 - Rasmus Ristolainen accroche Kirby Dach; punition mineure 

15:50 - BUT PHI 3-3 Owen Tippett dégaine sans avertissement et ramène tout le monde à la case départ

but3a3 -

15:49 - Arber Xhekaj fait preuve de courage et jette les gants devant Nicolas Deslauriers 

Combat Xhekaj - Deslauriers -

12:59 - Evgenii Dadonov retarde la partie; punition mineure

11:55 - BUT MTL 3-2 Mike Matheson marque son premier but à son premier match dans l'uniforme Bleu-Blanc-Rouge

Mike Matheson marque à son premier match -

10:06 - Jake Evans et Morgan Frost s'échangent les chances de marquer; Jake Allen et Carter Hart disent non!

Jake Evans privé d'un but -

00:00 - Début de la période

PREMIÈRE PÉRIODE

20:00 - Fin de la période

19:17 - Kirby Dach fait trébucher Ivan Provorov; punition mineure 

17:49 - BUT MTL 2-2 Cole Caufield inscrit son dixième filet de la campagne de son endroit de prédilection, Kirby Dach et Mike Hoffman sont les complices 

Cole Caufield prend les choses en main 2-2 - 19 novembre 2022 -

17:19 - Scott Laughton commet de l'obstruction envers Nick Suzuki; punition mineure 

16:19 - Sean Monahan pousse la rondelle au fond du filet en avantage numérique, après révision les officiels jugent que l'attaquant du Bleu-Blanc-Rouge a empêché Carter Hart d'effectuer l'arrêt

But accepté, puis annulé de Sean Monahan -

15:52 - Kieffer Bellows porte son bâton au visage d'Arber Xhekaj; punition mineure

04:08 - BUT MTL 2-1 L'avant Christian Dvorak assure la réplique des Canadiens, Brendan Gallagher obtient une mention d'aide sur la séquence

but2a1 -

02:55 - BUT PHI 2-0 L'attaquant Owen Tippett trompe la vigilance de Jake Allen à l'aide d'un puissant tir des poignets; Travis Sanheim récolte déjà un deuxième point et les Flyers prennent les commandes tôt dans la rencontre

Dvorak réduit l'écart à un seul but - 19 novembre 2022 -

00:39 - BUT PHI 1-0 Le défenseur Travis Sanheim se porte à l'attaque et redirige la brillante remise de Scott Laughton derrière le cerbère Jake Allen

Travis Sanheim ouvre la marque après seulement 39 secondes de jeu... -

00:00 - Début de la partie

Avant-match

Blessé à un muscle abdominal dès le premier match préparatoire du CH contre les Devils du New Jersey, Matheson aura finalement patienté jusqu’au 18e match de la saison avant de faire ses débuts avec sa nouvelle équipe.

«Oui, c’est vraiment excitant. J’attendais ce jour depuis longtemps. Je pense que ce sera vraiment spécial pour ma famille et moi. Je jouerai finalement pour le Canadien.»

«Ce sera vraiment spécial, mais un peu bizarre à la fois, a poursuivi Matheson. Je suis heureux d’avoir cette opportunité de jouer pour l’équipe que je regardais dans ma jeunesse. Je regardais les matchs depuis quelques semaines et j’avais hâte de jouer devant les partisans. J’espère bien jouer.»

Matheson, un ancien des Penguins de Pittsburgh et des Panthers de la Floride, se retrouvera à la droite de Joel Edmundson.

Crédit photo : Martin Chevalier / JdeM

Blessé au dos dès le début du camp, Edmundson s’est absenté pour les dix premiers matchs du calendrier. À son retour au jeu, le numéro 44 avait joué 21 min 07 s contre les Jets à Winnipeg.

Avec une défensive encore très jeune, Martin St-Louis risque de lancer Matheson dans le feu de l’action aussi rapidement que pour Edmundson.

«Ce sera la décision des entraîneurs, a prévenu Matheson. Mais je suis prêt à jouer le nombre de minutes qu’on me donnera. Je me sens à 100%.»

Matheson fait le point avant son premier match de la saison - 19 novembre 2022 -

St-Louis se disait heureux pour son défenseur.

«Je ne sais pas si vous regardez les pratiques dernièrement, mais c’est comment il bouge, il an une présence. Je suis content pour lui. Un jeune de Montréal qui joue son premier match un samedi soir, ce sera spécial, pas juste pour lui, mais pour sa famille. On est contents de l’avoir dans la formation.» 

St-Louis rencontre les médias avant le match contre les Flyers - 19 novembre 2022 -

Sans Harris et Wideman

S’il y avait un surplus d’attaquants pour plusieurs matchs en début de saison, le CH se retrouve maintenant avec huit défenseurs en santé. Pour la visite des Flyers au Centre Bell, Jordan Harris et Chris Wideman sauteront leur tour.

Harris regardera donc ses coéquipiers de la passerelle de presse pour une première fois cette saison.

L’Américain a marqué son premier but de la saison dans un revers de 6 à 4 contre les Blue Jackets, jeudi, à Columbus, mais il avait joué seulement 16 min 44 s. Il n’a pas dépassé le plateau des vingt minutes à ses cinq dernières sorties.

«Jordan n’a rien fait de mal, a noté St-Louis. On doit choisir notre formation selon l’équipe qu’on affronte. Pour Jordan Harris, c’est tout positif. J’ai dit aux jeunes défenseurs que dans notre situation, il y aura des changements. Mais est-ce que ça va être une rotation ?»

«On aime nos trois jeunes. Kovy (Kovacevic), Jacko (Xhekaj) et Jordan. Guhle a sa place avec Savy (Savard). Les trois, d’après moi, ça sera une rotation. Ce n’est pas nécessairement parce qu’ils jouent mal qu’ils vont sortir de la formation. C’est la chance d’avoir du temps un à un avec un joueur, comme aujourd’hui. C’est la chance de regarder le match d’en haut, de voir quand tu as plus de temps, et quand tu as moins de temps. Ce n’est pas négatif.»

Des quatre défenseurs recrues, Guhle a donc une certaine forme d’immunité. Et on peut comprendre le choix de St-Louis.