Canadiens de Montréal

La défense du CH semble s’effriter

Publié | Mis à jour

Le Canadien en a pris pour son rhume au cours des derniers matchs. Face aux Devils du New Jersey et aux Blue Jackets de Columbus, c’est un total de neuf rondelles, si on fait abstraction de celles dans un filet désert, qui ont traversé la ligne rouge de la cage du Tricolore.

Si elle paraissait plutôt surprenante depuis le début de la saison, la jeune brigade défensive du Tricolore apparait soudainement un peu plus fragile.

«Ce n’est pas uniquement attribuable à notre jeu dans notre zone défensive. Ç’a un lien avec notre jeu sur 200 pieds», a tenu à souligner Joel Edmundson, vendredi.

«On cause quelques revirements en zone adverse et à notre ligne bleue. L’adversaire a simplement été en mesure d’en profiter un peu plus au cours des derniers matchs», a ajouté le vétéran.

Les rivaux ont été plus incisifs et les gardiens du Canadien ont fait moins de miracles. Depuis le début de la saison, le Tricolore affiche les pires statistiques défensives dans plusieurs catégories. Par conséquent, il fallait s’attendre à ce que la réalité rattrape l’équipe à un certain moment de la saison.

Rencontré après l’entraînement de son groupe, Martin St-Louis a mentionné que la tendance, plus apparente dans les dernières rencontres, est attribuable au style de jeu que l’équipe pratique.

«On est sur l’attaque. On domine, on domine, on domine et, soudainement, on se tire dans le pied et ça se traduit par un but de l’adversaire. Ça veut dire que 90 % de notre présence était bonne, mais que 10 % nous a fait mal, a-t-il analysé. Il faut faire attention dans les zones dangereuses. Il faut être un peu plus alerte.»

Matheson jumelé à Edmundson

Néanmoins, pas question de paniquer ou de changer de formule. Après tout, St-Louis ne cesse de marteler que le processus doit primer sur le résultat.

«Quand on joue ce style de jeu, on est efficace avec la rondelle. Ce sont des irritants qui font partie de l’apprentissage», a-t-il ajouté.

La bonne nouvelle, c’est que, chaque jour, Mike Matheson s’approche d’un retour au jeu. Encore vendredi, il s’est entraîné avec ses coéquipiers, formant une paire avec Edmundson.

«On a hâte de le revoir dans la formation. L’équipe est allée le chercher pour une raison. Il joue dans cette ligue depuis plusieurs saisons. Il sait ce qu’il faut pour gagner, a formulé le défenseur format géant. On a un jeune groupe de défenseurs. Il a fait un travail phénoménal jusqu’à maintenant. Néanmoins, quand un vétéran revient, c’est une bonne nouvelle. »

La chaise musicale?

Or, le retour imminent portera à huit le nombre de défenseurs en santé chez le Tricolore, ce qui forcera St-Louis et Kent Hughes à prendre d’importantes décisions avec son groupe.

Au cours des sept derniers matchs, Chris Wideman a été envoyé sur la passerelle à six occasions. Johnathan Kovacevic est l’autre à avoir écopé, lors de la visite des Golden Knights de Vegas. Mais laisser deux arrières sur les lignes de côté pendant plusieurs rencontres semble plutôt contre-productif, surtout dans le cas de recrues.

Par conséquent, privilégieront-ils une rotation à trois ou quatre arrières ou préféreront-ils envoyer un jeune défenseur dans la Ligue américaine?

«La communication sera importante, a convenu St-Louis. Ils doivent comprendre que c’est une compétition saine. Ces compétitions t’amènent à un autre niveau. Donc, c’est positif.»

Une compétition à laquelle Arber Xhekaj soutient être déjà habitué.

«Je croyais commencer la saison à Laval. Je m’attendais à devoir travailler et lutter pour mériter un rappel. Maintenant, avec tous les défenseurs en santé, il faut simplement que je continue à travailler.»

Par ailleurs, au lendemain de la défaite à Columbus, Evgenii Dadonov, Jake Evans et Juraj Slafkovsky ont été soustraits à l’entraînement pour pouvoir se plier à une série de traitements. Joel Armia a patiné, en solitaire, avant ses coéquipiers.

Point de presse de Martin St-Louis:

Point de presse de Martin St-Louis -

Point de presse de David Savard:

Point de presse de David Savard -

Point de presse d’Arber Xhekaj:

Point de presse d’Arber Xhekaj -

Point de presse de Joel Edmundson: 

Point de presse de Joel Edmundson -