Hockey

L’indiscipline ramène le Rocket sur terre

Publié | Mis à jour

Le Rocket de Laval a été particulièrement indiscipliné et l’attaquant Trey Fix-Wolansky l’a fait payer en amassant cinq points pour les Monsters de Cleveland, qui l’ont emporté 7 à 3, vendredi à la Place Bell.

Les favoris de la foule ont visité le cachot un total de six fois pour des punitions mineures dans ce duel et les visiteurs en ont profité à cinq reprises.

• À lire aussi: LAH : 5 Québécois qui pourraient être rappelés

• À lire aussi: Rem Pitlick retourne à Laval

Fix-Wolansky, lui, a amorcé sa soirée de travail en pareilles circonstances, préparant le filet de David Jiricek en première période. L’athlète de 23 ans a poursuivi son impressionnante performance en se faisant complice de la réussite de Justin Richards au deuxième vingt, la seule des Monsters à égalité numérique.

Le choix de septième ronde (204e au total) des Blue Jackets de Columbus en 2018 a ensuite eu un rôle important dans une folle séquence de cinq buts lors des premières 6 min 42 s de la troisième période, dont trois des visiteurs. Il a touché la cible dès la 12e seconde de jeu de l’engagement, en plus de clore lui-même la séquence offensive des deux équipes. Il a aussi préparé le deuxième filet du match de Jiricek.

Fix-Wolansky était aussi sur la patinoire lors du sixième but des siens, celui de Carson Meyer, sans toutefois noircir la feuille de pointage. Roman Ahcan a complété le pointage pour les Monsters.

Outre Fix-Wolansky, qui a grimpé au premier rang des pointeurs de la Ligue américaine avec cette performance, le défenseur Samuel Knazko a aussi bien fait, avec cinq mentions d’aide.

Le gardien Cayden Primeau a été la victime principale de l’indiscipline de ses coéquipiers, lui qui a cédé sept fois sur 36 lancers.

Pour sa part, le Rocket a répliqué par l’entremise de Peter Abbandonato, Rem Pitlick et Mitchell Stephens. Les deux derniers ont ainsi secoué les cordages pour la première fois de la saison avec l’équipe lavalloise.

Le Rocket devra rapidement tirer des leçons de ce revers, puisqu’il accueillera de nouveau les Monsters, samedi.