Crédit : AFP

F1

Lance Stroll vers la fin du peloton à Abou Dabi

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le championnat de Formule 1 tient sa dernière épreuve de la saison cette fin de semaine à Abou Dabi, et le Québécois Lance Stroll a amorcé sa préparation en remettant le 14e meilleur chrono des essais libres, vendredi.

Le représentant de l’écurie Aston Martin a complété un tour du circuit de Yas Marina en 1 min 26,547 s, soit environ une demi-seconde derrière le meneur, Max Verstappen (Red Bull). La séance s’est passée sans accrocs pour Stroll, qui a été en mesure de compléter 26 tours.

• À lire aussi: La F1 crée une nouvelle compétition féminine

• À lire aussi: Verstappen assume et contre-attaque

«Nous avons quelques idées auxquelles nous voulons penser pendant la nuit en nous basant sur les données que nous avons amassées aujourd’hui, a-t-il affirmé au site web de son équipe. On dirait bien que ce sera serré avec tous nos compétiteurs ici, comme ce le fut toute la saison.»

Le jeune homme de 24 ans n’avait pas participé aux premiers essais libres de la journée, laissant son volant au pilote de développement Felipe Drugovich. Le Brésilien, qui a obtenu sa super licence pour conduire en F1 il y a un peu plus d’une semaine, avait dû se contenter du 20e et dernier rang.

«Nous avons complété de bons tours en FP2 ce soir, après avoir libéré ma place pour Felipe plus tôt. Il a fait du très bon travail en FP1», a mentionné Stroll.

Ce qui retient surtout l’attention du côté d’Aston Martin, c’est le dernier week-end de Grand Prix de Sebastian Vettel. Le quadruple champion avec Red Bull effectuera ses adieux à son sport après cette course. L’Allemand a complété près d’une cinquantaine de tours vendredi, remettant notamment un chrono de 1:26,395 aux seconds essais.

«Pour être honnête, ça ressemblait à n’importe quel vendredi. [...] C’est un peu bizarre par contre que ce soir le dernier vendredi», a confié celui qui disputera un 299e Grand Prix.

La séance de qualification à Abou Dabi se tiendra samedi, en prévision de l’épreuve du lendemain.