HKN-HKO-SPO-2022-NHL-MEDIA-TOUR---LAS-VEGAS

Crédit : AFP

LNH

«Je vais vouloir leur remettre dans la face un peu» - Jonathan Huberdeau

Publié | Mis à jour

Lorsqu’il a été échangé par les Panthers de la Floride l’été dernier, Jonathan Huberdeau avait rapidement encerclé la date de son premier match à Sunrise. Cette soirée de retrouvailles avec son équipe aura lieu samedi.

Le Québécois s’attend à un mélange d’émotions lorsqu’il remettra les pieds à l’amphithéâtre où il a fait ses débuts dans la LNH.

«J’ai vraiment hâte, a indiqué Huberdeau qui avait été le choix de premier tour des Panthers en 2011 (troisième au total). J’ai hâte d’aller là-bas. Ça va être beaucoup d’émotions. Ma famille sera aussi présente.»

«On s’attendait à ce moment-là. En ayant évolué avec les Panthers pendant dix saisons, ça va être spécial. J’ai hâte de voir comment ça va se dérouler.»

«Ça va être une source d’énergie pour moi. Ils ont voulu m’échanger. Je vais vouloir leur remettre dans la face un peu.»

D’ici la première mise en jeu, les médias mettront la table pour cette première confrontation entre Huberdeau et Matthew Tkachuk.

«Les gens n’en parleront plus bientôt. Ce n’est pas de la faute de Tkachuk. Il est content d’être avec les Panthers. C’est la même chose pour moi à Calgary.»

«C’est un autre chapitre pour moi. Ce match va pouvoir me permettre de tourner la page.»

Plus de respect

Le 23 juillet dernier, l’échange de Huberdeau a surpris le monde du hockey. Plusieurs experts pensaient que la fierté de Saint-Jérôme allait signer un contrat à long terme et finir sa carrière avec les Panthers.

Le directeur général Bill Zito avait d’autres plans. Il a négocié le dossier de façon particulière.

Même si Huberdeau venait de connaître la meilleure saison de sa carrière, Zito n’avait eu aucune discussion avec les agents d'Huberdeau avant de l’échanger aux Flames.

«Je suis déçu de la façon qu’ils m’ont échangé. Je sais que ça fait partie de la business. Le directeur général l’a su. Je crois que j’aurais aimé avoir plus de respect.»

«J’ai été avec cette organisation pendant dix ans. Je comprends qu’il (Zito) n’a pas été là pendant dix ans. J’ai donné beaucoup à cette organisation.»