Crédit : CFL

LCF

Coupe Grey: Zach Collaros sera de la partie

Publié | Mis à jour

Même s’il se remet encore d’une blessure à la cheville droite, le quart-arrière étoile Zach Collaros sera derrière le centre des Blue Bombers de Winnipeg, dimanche, alors que l’équipe manitobaine tentera de remporter une troisième coupe Grey consécutive.

Le joueur par excellence du football canadien lors des deux dernières saisons n’a pas été magistral face aux Lions de la Colombie-Britannique et à son jeune vis-à-vis Nathan Rourke, en demi-finale. Il a néanmoins complété 70 % de ses 20 relais dans une victoire de 28 à 20 des siens, démontrant une énième fois sa grande mobilité et sa vision du jeu hors pair.

Le pivot de 34 ans a d’ailleurs assuré au quotidien «Winnipeg Sun» qu’on devrait retrouver ses qualités lors de la grande finale, contre les Argonauts de Toronto.

«Ma mobilité? Elle va bien, a-t-il résumé. Je suis très à l’aise avec mon pied. Je suis prêt à jouer.»

Sa présence semblait toujours incertaine, jeudi, après qu’il ait raté les deux premiers entraînements de la semaine la plus importante de la saison. Une absence qui a beaucoup plus inquiété le principal intéressé que son entraîneur-chef, Mike O’Shea.

«Je ne crois pas qu’à ce point, Zach ait besoin de faire de répétitions à l’entraînement, a estimé le pilote. Selon notre plan, il n’en aurait fait que sept lors d’un des entraînements. Ça n’a pas grande importance, rendu là.»

Insatiable compétiteur ayant l’esprit d’équipe comme priorité, Collaros s’est dit frustré d’avoir été tenu à l’écart.

«Je n’aime pas être séparé des gars, a-t-il avoué. Surtout lors des derniers jours. Il faisait très froid et c’était très venteux. J’aurais aimé être sur le terrain pour souffrir à leurs côtés.»

«Je n’aime pas rater des entraînements. Chaque répétition est importante, que ce soit en situation de match ou non. De la façon dont je perçois le sport et ma position, je crois que je devrais m’entraîner. Alors, c’est difficile.»

Le natif de l’Ohio a mené la Ligue canadienne de football au chapitre des passes de touché (37) et a complété 70 % de ses 436 passes en 2022. Avec trois conquêtes de la coupe Grey derrière la cravate, et après avoir porté l’uniforme de trois autres formations du circuit Ambrosie, Collaros peut bénéficier d’une qualité inestimable : l’expérience.

Cela lui permet ainsi de ne pas s’en faire, malgré une semaine tumultueuse, à l’aube d’un duel qui promet contre l’équipe de la Ville Reine.

«Certaines des meilleures parties auxquelles j’ai participé ont eu lieu après une semaine terrible à l’entraînement. Ça passe ou ça casse.»